ALUS reçoit 2 millions de dollars du gouvernement de l’Ontario pour des projets de milieux humides menés par des agriculteurs

Le ministère de l’Environnement, de la Conservation et des Parcs de l’Ontario soutient la mise en valeur et la création de zones humides dans les collectivités ALUS de toute la province. 

 

 

Un nouveau projet de zone humide ALUS en cours de construction par Bert, Dave et Bill Robson Jr, participants d’ALUS Lambton

Toronto, ON, 22 NOV 2022 – ALUS est heureux d’annoncer un financement de plus de 2 millions de dollars pour des projets de milieux humides dans plusieurs collectivités de l’Ontario. 

L’aide du ministère de l’Environnement, de la Conservation et des Parcs (MECP) de l’Ontario contribuera à la création de 154 acres (62 hectares) de projets de milieux humides sur des terres privées, soutenant ainsi l’agriculture, l’environnement et les collectivités de la région. Depuis que l’obtention du financement en mars 2022, ALUS a mis en œuvre 150 acres (61 hectares) de projets de milieux humides dans les collectivités ciblées, et les activités de projet devraient dépasser les objectifs avant la fin de la période de financement en mars 2023. 

« Les milieux humides sont parmi les écosystèmes les plus productifs au monde et ils doivent être protégées », affirme David Piccini, ministre ontarien de l’Environnement, de la Conservation et des Parcs. « Grâce à des partenaires de confiance comme ALUS et au travail dévoué des agriculteurs ontariens, nous soutenons l’agriculture locale, les collectivités et l’environnement. »   

Les participants ALUS sont dédiés à fournir des biens et des services écologiques sur leurs terres pour le bien des collectivités. Grâce au travail acharné de ses participants, coordonnateurs et bénévoles, ALUS est en bonne voie pour dépasser les objectifs du ministère. Ces intervenants contribuent à une nouvelle façon de pratiquer la conservation. Il ne s’agit pas simplement de protéger des zones fragiles, mais de supporter et de collaborer avec les agriculteurs dont l’ingéniosité et l’intendance permettent une gestion dynamique du paysage qui profite à l’agriculture et aux espaces naturels.

Un projet de zone humide bien établi sur la terre de Marc Bercier, participant d’ALUS Ontario Est.

« Le gouvernement de l’Ontario continue de soutenir activement ALUS. Par cet investissement, le ministère envoie un signal clair que les producteurs agricoles de l’Ontario jouent un rôle important non seulement dans la production d’aliments et de fibres, mais aussi dans la génération de biens et de services écologiques précieux pour leurs collectivités », déclare Alyssa Cousineau, chef divisionnaire principale, région des Grands Lacs. « ALUS est fière de travailler avec les producteurs ontariens pour faire une différence pour nos collectivités, l’environnement et les générations futures. » 

Les agriculteurs qui participent au programme ALUS reçoivent un soutien technique, matériel et financier pour établir des projets environnementaux sur leurs terres. Le programme ALUS est géré par les collectivités et livré par les agriculteurs. Les participants potentiels sont invités à proposer des projets qui répondent aux défis uniques de leur exploitation. Le projet soumis est examiné par le comité consultatif de partenariat local, composé d’un réseau de producteurs agricoles de la région qui partagent la même vision. 

Les participants aux programmes ALUS Chatham-Kent, ALUS Elgin, ALUS Grey-Bruce, ALUS Lambton, ALUS Lanark, ALUS Middlesex, ALUS Norfolk, ALUS Ontario East et ALUS Peel Pilot bénéficieront de ce financement, qui s’ajoute aux plus de 1200 hectares de projets ALUS de milieux humides dans tout l’Ontario. 

Les zones humides offrent une valeur écologique et financière essentielle à toutes les collectivités du pays en filtrant l’eau, en atténuant les inondations, en emmagasinant l’eau en période de sécheresse et en servant d’habitat à de nombreuses espèces. Les milieux humides de l’Ontario font face à des défis critiques que les participants d’ALUS aident à relever. Le soutien du MECP les épaule dans ce travail. 

 

À propos d’ALUS 

ALUS (à l’origine, un acronyme pour Alternative Land Use Services) est une organisation caritative nationale qui offre de l’expertise, des ressources et un soutien financier direct à un réseau de 35 collectivités à travers six provinces. 1400 productrices et producteurs agricoles y instaurent et préservent des solutions fondées sur la nature sur leurs terres. C’est ainsi qu’ils fournissent des services écosystémiques qui contribuent à soutenir l’agriculture et à lutter contre le changement climatique et la perte de biodiversité, au bénéfice des communautés et des générations futures. Des projets tels des zones humides, des haies brise-vent, des zones tampons riveraines, des habitats fauniques, des pratiques agricoles adaptatives et autres solutions écologiques permettent d’assainir l’eau, d’accroître la biodiversité, de séquestrer le carbone, de lutter contre l’érosion, d’atténuer les effets des inondations et des sécheresses, de créer des habitats pour les pollinisateurs et la faune et de fournir d’autres services écosystémiques. Projet New Acre d’ALUS aide les entreprises à dépasser leurs objectifs de développement durable et à investir dans la conservation de la nature afin de générer des impacts positifs dans les collectivités où elles opèrent. À travers Projet New Acre, les entreprises permettent aux collectivités d’améliorer leur résilience et donnent aux productrices et producteurs agricoles les moyens de mettre en place des solutions fondées sur la nature sur leurs terres, un acre à la fois. Pour en savoir plus, consultez newacre.org et ALUS.ca.   

 

À propos du MECP 

Ce financement fait partie du Programme de partenariat pour la conservation des terres humides du gouvernement de l’Ontario, un programme quinquennal de 30 millions de dollars, qui représente l’un des plus importants investissements dans la restauration des milieux humides de l’histoire de l’Ontario. Le financement est axé sur l’amélioration des terres humides dans les bassins hydrographiques des Grands Lacs et sur l’aide aux municipalités pour la gestion des eaux pluviales en améliorant l’infrastructure naturelle. 

 

2022, une année record pour les participants d’ALUS Montérégie

2022, une année record pour les participants d’ALUS Montérégie

MONTÉRÉGIE, LE 15 DÉCEMBRE 2022 – Le 14 décembre dernier, la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada ont souligné les efforts d’agricultrices et d’agriculteurs qui se sont engagés, pour une période de 5 ans, à améliorer l’environnement en participant au...