Zack Koscielny crée de la résilience rurale dans les Prairies

Une nouvelle génération d’agriculteurs trouve du soutien auprès de leur collectivité et de leurs pairs grâce à l’agriculture régénératrice avec ALUS 

Carl Atkinson on his farm with a wetland in the background.
Zack Koscielny sur Green Beach Farm and Foods lors de la conférence annuelle ALUS de la division des Prairies.   

Zack et sa famille vivent près de Strathclair, au Manitoba, et gèrent ensemble Green Beach Farms and Food. Zack fait partie de la cinquième génération à vivre sur ces terres agricoles, achetées en 1917. Au fil du temps, les Koscielny ont augmenté la taille de leur exploitation en acquérant davantage de quarts de section (un quart de section équivaut à 65hectares). Ils exploitent aujourd’hui environ cinq quarts de section, qu’ils utilisent principalement pour faire paître le bétail. Toutefois, ils ont récemment diversifié leurs activités et se sont engagés dans la culture de grains biologiques.   

Zack’s parents still live in the original home constructed in 1917, a true testament to the way their operations have evolved dynamically through time.  Like many families making a living on the prairies, the Koscielny heritage is closely tied to the surrounding landscape. 

2023 Prairie Hub Field Conference (CR JP Media) 073
Zack examine les cultures de couverture sur sa terre. Au Manitoba, les producteurs peuvent tirer profit de la photosynthèse sur leurs surfaces céréalières pendant environ 60 jours (2 mois). Grâce aux cultures de couverture, les producteurs peuvent faire croître des plantes d’avril à novembre.  

ALUS a lancé le programme d’agriculture régénératrice Growing Roots en 2022. Dans le cadre de ce programme, les participants instaurent sur leurs terres des projets bénéfiques à la santé du sol, avec un soutien financier et des conseils techniques de la part d’agriculteurs mentors et d’un comité consultatif composé de producteurs et d’experts dans la mise en œuvre de pratiques régénératrices. À leurs débuts avec ALUS, les Koscielny ont d’abord introduit quelques hectares de prairies tolérantes à la salinité dans une terre cultivée à faible rendement, puis ils ont intégré un projet de zones tampons pour pollinisateurs en bordure de champs. Ils se sont également inscrits au programme GrazingForward en 2022 et ont modifié leurs pratiques agricoles sur 20 hectares. Aujourd’hui, en collaboration avec le programme Growing Roots, les Koscielny ont ajouté la culture de couverture, qui vise à maintenir une racine vivante dans le sol pendant la majeure partie de l’année. En deux ans, ils ont mis en place plus de 90hectares de cultures de couverture grâce au programme Growing Roots.  

«Les groupes de défense de l’environnement ou ceux voués à la conservation ont toujours été un peu en désaccord avec les agriculteurs. Mais je pense que cela commence à changer. Il s’agit simplement d’une question pratique. De toute façon, il n’est pas possible de cultiver très bien une grande partie des terres marginales», explique Zack. «ALUS est capable d’ouvrir votre esprit à la possibilité qu’il existe une autre solution.»     

En 2018, Zack est revenu de ses études à l’Université de Winnipeg, au Manitoba. De nombreuses exploitations vache-veau locales ont fermé au cours des vingt dernières années, l’évolution du marché ayant modifié les marges bénéficiaires. Cependant, avec l’aide du programme Growing Roots, les Koscielny ont pu poursuivre leur longue tradition de gestion du bétail sur leurs terres et ont même augmenté leur rentabilité.    

«Nous avons maintenant de la place pour plus d’animaux, ce qui accroît évidemment la rentabilité, car nous élevons davantage d’animaux sur le même nombre d’hectares, explique Zack. Nous avons pu augmenter notre production fourragère sur nos pâturages pérennes et élargir la taille de notre troupeau de bovins chaque année, même en période de sécheresse.» 

ALUS Assiniboine West a aidé les Koscielny à adopter de nouvelles pratiques dynamiques, et leurs efforts ne passent pas inaperçus. En collaboration avec Oiseaux Canada, partenaire d’ALUS, les Koscielny ont appris des choses passionnantes sur les espèces sauvages qui peuplent leur terre, notamment la présence d’espèces comme l’engoulevent d’Amérique et le tétras. Zack est ravi que les recherches menées sur sa ferme contribuent à une meilleure compréhension de la diversité des oiseaux et de la richesse des espèces dans l’ensemble de la province, et qu’elles permettent de mieux faire comprendre au public que les producteurs agricoles soutiennent l’environnement .  

Zack conseille aux autres agriculteurs intéressés par ALUS «d’aller jeter un œil au projet [ALUS] de quelqu’un d’autre et de voir si vous pouvez trouver quelque chose qui correspond aux besoins et aux objectifs de votre exploitation». 

 

2023 Prairie Hub Field Conference (CR JP Media) 039 (2)

Les Koscielny ont déjà incité certains de leurs voisins à réfléchir à la manière dont des programmes tels qu’ALUS peuvent profiter à leurs activités. Les Koscielny ont maintenu et développé leur exploitation même pendant les périodes de sécheresse en retenant l’humidité dans le sol grâce à des cultures de couverture. La prochaine génération d’agriculteurs, comme Zack, est confrontée aux défis que posent les répercussions environnementales causées par la perte de biodiversité et le changement climatique. Mais ensemble, les producteurs agricoles qui travaillent avec ALUS façonnent un paysage résilient, en testant de nouvelles solutions qui visent à harmoniser la rentabilité de l’exploitation et la santé de l’environnement.  

«Une fois que l’on creuse la question, beaucoup de gens découvrent que l’amélioration de la santé du sol et de la diversité dans l’exploitation agricole contribue également à la rentabilité», explique Zack. 

Des producteurs comme Zack, qui travaillent avec ALUS sur de nouveaux projets tels que Growing Roots et GrazingFoward, ainsi que les agriculteurs et les éleveurs qui œuvrent avec ALUS depuis le début, démontrent les bénéfices pour l’environnement et la biodiversité que procure le rapprochement de l’agriculture et de la nature. 

#LeSaviezVous : ALUS cherche constamment à obtenir de la rétroaction de la part des participants au programme. Lors d’un récent sondage, 74 % des collectivités ALUS ont exprimé leur intérêt envers la mise en œuvre de programmes d’agriculture régénératrice, aujourd’hui ou à l’avenir.   

Les collectivités qui collaborent au programme Growing Roots sont ALUS Assiniboine West, ALUS Saskatchewan Assiniboine Project et ALUS Seine Rat Roseau. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec votre coordonnateur ALUS ou la cheffe divisionnaire d’ALUS pour les Prairies, Paige Englot, à [email protected].  


DEVENEZ UN PARTICIPANT 

 

2023 Prairie Hub Field Conference (CR JP Media) 092_Instagram_Photo_Post_1080x1080
Ces agriculteurs investissent dans la nature

Ces agriculteurs investissent dans la nature

Un portrait des participants d’ALUS Norfolk, Leah et Marty VanTilMarty et Leah VanTil devant leur zone humide ALUS. Crédit : ALUS Norfolk.Située à Port Dover, en Ontario, la ferme de 40 acres de Leah et Marty VanTil englobe des collines ondulantes et des vallées peu...