ALUS applique des outils de données à la santé environnementale dans le bassin du lac Érié

Innover pour le lac Érié

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE | 4 novembre 2021

Grâce au soutien de Techno nature RBC, ALUS fournit des outils de données permettant de mieux comprendre comment les infrastructures naturelles améliorent la qualité de l’eau et l’environnement dans le bassin du lac Érié.

ALUS a le plaisir d’annoncer la prochaine phase de son projet en innovation qui fournit une modélisation à haute résolution de l’infrastructure naturelle, afin d’assurer la résilience des écosystèmes à l’échelle des bassins versants dans le bassin du lac Érié. 

Le projet ALUS de transfert d’essai du lac Érié démontrera l’impact du modèle IMWEB (Integrated Modelling for Watershed Evaluation of Beneficial Management Practicesà l‘échelle du bassin des Grands Lacs. Le modèle IMWEB, fondé sur des données scientifiques, quantifie les avantages des projets d’infrastructure naturelle en termes de quantité et de qualité de l’eau, offrant ainsi renseignements cruciaux pour une bonne gestion de la santé du bassin du lac Érié. 

Le projet est appuyé par Techno nature RBC, avec un engagement pluriannuel visant à préserver la plus grande richesse du monde, notre écosystème naturel. En collaboration avec des partenaires comme ALUS, RBC soutient le développement de capacités technologiques novatrices pour résoudre les problèmes environnementaux les plus pressants. 

Les agriculteurs et les éleveurs, comme Jamie Littlejohn, sont par nature des gardiens de l’environnement. Ils connaissent la terre, s’en soucient et comprennent comment elle réagit aux apports humains. C’est pour cette raison que les participants au projet ALUS sont si bien placés pour améliorer la qualité de l’eau et la santé des bassins versants dans le bassin du lac Érié, en exploitant des données innovantes et des outils analytiques comme IMWEB.

« Nous sommes fiers de nous associer à ALUS pour développer des technologies et des outils innovants »

« Le secteur agricole représente l’une des meilleures opportunités pour lutter contre le changement climatique », affirme Valerie Chort, vice-présidente, Citoyenneté d’entreprise et développement durable, RBC. « Nous sommes fiers de nous associer à ALUS pour développer des technologies et des outils innovants qui permettront aux agriculteurs et aux éleveurs d’intégrer des solutions climatiques fondées sur la nature sur leurs terres. Ces projets se traduiront par une variété de bénéfices, notamment l’élimination du carbone, l’augmentation de la biodiversité et la réduction du ruissellement des nutriments. » 

IMWEB permet aux partenaires locaux d’identifier et de prioriser les projets d’infrastructure naturelle de leur région, ce qui se traduit par davantage de pouvoir décisionnel et de transparence dans les investissements locaux en faveur des écosystèmes. Les collectivités peuvent évaluer l’impact financier et environnemental qu’un projet d’établissement de zone humide, de prairie d’herbes hautes ou d’amélioration des berges peut avoir sur les écosystèmes in situ et en aval. 

Menacée par les efflorescences algales nuisibles, la santé du lac Érié est essentielle pour l’environnement et les nombreuses collectivités de la région. Les informations fournies par IMWEB et son interface de base de données  la plateforme web ESAT  aident les agriculteurs et les partenaires locaux à prendre en compte des facteurs complexes dans la gestion du territoire. Grâce à ces données, ils seront aussi en mesure d’observer les impacts de ces décisions sur la santé du lac Érié et, par conséquent, sur l’ensemble des collectivités et de la nature environnante. 

« ALUS est en mesure de créer des outils pour quantifier les avantages environnementaux et cibler les investissements »

« Les projets d’ALUS sont réalisés par des agriculteurs et des éleveurs de la région et augmentent la résilience des bassins versants et de l’agriculture », a déclaré Lara Ellis, première vice-présidente, Politiques et partenariats d’ALUS. « En s’associant à Techno nature RBC, ALUS est en mesure de créer des outils pour quantifier les avantages environnementaux et cibler les investissements en fonction des résultats. » 

Pour ce faire, IMWEB utilise des données d’entrée sur le climat, la topographie, le sol, l’usage et la gestion des terres pour caractériser les processus du paysage et générer des données de sortie, notamment sur le ruissellement, la production de sédiments et de nutriments, ainsi que leur transport. Le modèle emploie une échelle variable, allant de la largeur de l’ensemble du bassin versant à une parcelle de 10 ou 20 mètres. Cette variabilité permet une analyse en profondeur des retombées des projets d’infrastructures fondées sur la nature, qu’il s’agisse de la séquestration du carbone ou des charges en nutriments. 

Développés par les docteurs Wanhong Yang, Yongbo Liu et Shawn Shao de l’Université de Guelph, l’outil IMWEB et la plateforme web ESAT ont été rigoureusement testés sur le terrain en collaboration avec ALUS dans le bassin versant de la rivière Modeste en Alberta, ainsi que dans le bassin du lac Érié.  

Le projet ALUS de transfert d’essai du lac Érié s’appuie sur ces précédentes expériences sur le terrain et sur la puissance de l’outil IMWEB. Les connaissances acquises seront appliquées à une zone plus vaste, où la situation environnementale est critique, soit le bassin du lac Érié. Plus précisément, le projet de transfert d’essai sera déployé dans trois sous-bassins-versants du lac Érié : Kettle Creek, Catfish Creek et Big Otter Creek. 

« Grâce au support de Techno nature RBC, nous pouvons faire usage de la technologie pour […] soutenir le travail de nos collectivités »

« Les agriculteurs et les éleveurs sont les piliers des régions et de leur économie », déclare Bryan Gilvesy, PDG d’ALUS. « ALUS tire parti de leur lien et de leur engagement envers la terre pour apporter des solutions aux problèmes environnementaux. Grâce au support de Techno nature RBC, nous pouvons faire usage de la technologie pour fournir de meilleures informations afin de soutenir le travail de nos collectivités. » 

À PROPOS D’ALUS 

ALUS (à l’origine un acronyme pour Alternative Land Use Services) est une organisation caritative qui soutient l’agriculture et la biodiversité au profit des collectivités et des générations futures. ALUS offre un soutien financier et technique direct à un réseau de plus d’un millier d’agriculteurs et d’éleveurs qui fournissent des services écosystémiques dans plus de 30 communautés au Canada, tels que l’assainissement de l’air et de l’eau, la séquestration du carbone, le contrôle de l’érosion, l’atténuation des inondations, le soutien aux pollinisateurs et l’habitat faunique. Pour en savoir plus, consultez le site ALUS.ca 

Partagez cette page

Lancement du programme ALUS en Outaouais

Lancement du programme ALUS en Outaouais

ALUS étend sa présence au Québec avec une deuxième collectivité Thurso, 25 novembre 2021 - Le programme ALUS a officiellement été lancé aujourd’hui en Outaouais, le fruit d’un partenariat entre ALUS et la Fédération de l’UPA Outaouais-Laurentides. L’événement s’est...

Ian McClatchy : S’enraciner pour l’environnement

Ian McClatchy : S’enraciner pour l’environnement

Planter des arbres indigènes au profit de l'environnement et de l'agricultureIan McClatchy dans les pâturages des basses terres de la ferme Rupert Hill, la maison familiale. Photo : Philippe Boivin.À la ferme Rupert Hill, dans la municipalité de La Pêche, à une...

Ryan Hering : Travailler avec la nature

Ryan Hering : Travailler avec la nature

L’approche d’un agriculteur de la Saskatchewan en matière d’agriculture durableRyan Hering, de Bruno, en Saskatchewan, se sert de plantes fourragères vivaces pour prévenir l’érosion et la salinité du sol, mais également pour revitaliser l’environnement, notamment en...