Des solutions fondées sur la nature, c’est quoi?

Les solutions fondées sur la nature sont des moyens d’utiliser ou d’imiter la nature pour répondre à des enjeux environnementaux.

Le terme « solutions fondées sur la nature » fait référence à des solutions que les collectivités peuvent mettre en place pour relever les défis environnementaux découlant du changement climatique en s’inspirant de la nature. ALUS aide les agriculteurs  à utiliser leurs terres pour résoudre les problèmes rencontrés sur leur exploitation ou dans leur collectivité (inondations, érosion, etc.) dans le but de générer des impacts positifs sur la productivité des terres et l’environnement local.

Un type de solution basée sur la nature est la plantation d’arbres et d’arbustes. Les zones tampons d’arbres et d’arbustes plantés le long des berges d’une rivière aident à prévenir l’érosion de la terre arable dans le cours d’eau. Conséquemment, cela prévient que des quantités excessives de certains nutriments (phosphore et azote) ne se retrouvent dans l’eau. On réduit ainsi l’encrassement des cours d’eau, améliorant la qualité de l’eau, l’habitat des poissons et la biodiversité, tout en prévenant les problèmes d’approvisionnement en eau. Cela a un impact direct sur les coûts de traitement de l’eau et sur les problèmes sanitaires et sociaux associés à une mauvaise qualité de celle-ci.

Il s’agit bien sûr d’une description simplifiée de ce type de solutions, mais les services écosystémiques produits par ces solutions génèrent des impacts cumulatifs. En augmentant les zones tampons des cours d’eau et des rivières, nous créons des solutions basées sur la nature à grande échelle et avons un impact positif important sur l’environnement.

La création de zones humides est une autre solution naturelle étonnante que le programme ALUS et ses participants proposent. En effet, les zones humides agissent comme des systèmes de captage de l’eau qui capturent les eaux de pluie, réduisant ainsi les charges en nutriments dans les cours d’eau environnants et créant un habitat favorable pour la faune. Les zones humides augmentent la rétention d’eau, ce qui permet d’atténuer les conséquences de la sécheresse, le cas échéant. Elle permettent également de ralentir le mouvement de l’eau dans les ruisseaux et rivières, réduisant ainsi les inondations en aval. En prévenant les inondations, on réduit la probabilité de dommages aux biens et aux infrastructures et l’on contribue ainsi à alléger le fardeau sur le portefeuille de chacun, ce qui représente un avantage non négligeable.

Les solutions fondées sur la nature présentent un large éventail d’effets qui contribuent à renforcer la résilience et la santé environnementale, humaine et économique, grâce à l’agriculture durable.