Rencontrez Gene et Emily Plihal, des pionniers d’ALUS

Dans la région de Northern Sunrise, en Alberta, un père et sa fille travaillent à la préservation des habitats de la faune sauvage.

Emily and Gene Plihal with Becky Devaleriola, in Northern Sunrise, Alberta.

Emily et Gene Plihal observent les bénéfices générés par les projets environnementaux sur leurs terres avec Becky Devaleriola, dans la région de Northern Sunrise, Alberta.

En 2007, Emily Plihal a acheté un terrain, principalement pour préserver l’habitat de la faune et restaurer la santé de la terre. Son père, Gene, fait paître 26 bovins en rotation entre ses terres et celles d’Emily. Or, l’activité des castors a entraîné l’emportement d’un vieux ponceau, donnant au bétail un accès au ruisseau. C’est pourquoi, en 2018, ils ont inscrit cinq acres dans un projet ALUS de mise en valeur riveraine conçu pour empêcher leur bétail d’accéder au ruisseau qui traverse les terres d’Emily.

« J’ai toujours considéré l’habitat comme étant une préoccupation majeure pour moi », a déclaré Gene. « Nous devons toujours prendre en considération l’impact sur la faune sauvage lorsque nous mettons notre bétail dans la nature ».

Fencing on the Plihal Farm in Northern Sunrise, Alberta.

Clôture sur la ferme Plihal à Northern Sunrise, Alberta.

Avec le soutien d’ALUS Northern Sunrise, Gene et Emily ont construit cinq kilomètres de clôture autour du périmètre du pâturage, isolant ainsi le ruisseau du bétail. En éloignant ainsi le bétail, cela permet d’obtenir une eau plus propre et de limiter les dégâts sur la flore le long du ruisseau.

« Le plus grand avantage du projet ALUS est de pouvoir protéger la biodiversité sur ma propriété. C’est de la plus haute importance », a déclaré Emily.

A wetland on the Plihal Farm in Northern Sunrise, Alberta.

Le ruisseau qui traverse la terre des Plihal à Northern Sunrise, en Alberta.

Depuis 2018, la zone tampon d’une largeur de 30 mètres entre le ruisseau et la clôture a vu sa biodiversité croître de façon exponentielle. Cette zone tampon aide à réduire la quantité de nutriments dans le cours d’eau et fournit un habitat accueillant pour la faune et les pollinisateurs. Les Plihals constatent une régénération de l’environnement ainsi qu’une forte croissance le long de la berge du ruisseau avec très peu d’érosion et beaucoup de castors.

« Les projets ont été très fructueux », a déclaré Gene. « En fait, ils améliorent l’habitat qui était là à l’origine ».

Le travail d’Emily et Gene avec ALUS comprend également l’installation de sept barrières sur le périmètre adjacent au ruisseau, qui sont ouvertes chaque automne pour permettre aux animaux sauvages d’accéder au ruisseau et aux terres en hiver. Selon Gene, ces portes n’auraient pas pu être installées sans le soutien d’ALUS.

En plus de leurs projets avec ALUS, Emily et Gene travaillent depuis des années sur des projets de conservation sur leur terre, notamment en maintenant 500 à 650 hectares d’arbres dans leur état naturel.

Les Plihal explorent un futur projet ALUS pour travailler avec un barrage de castors sur le ruisseau, et utiliser un niveleur d’étang pour aider à équilibrer les besoins des castors avec les besoins de la collectivité.

Chez ALUS, nous sommes très fiers de compter Gene et Emily Plihal parmi nos pionniers en Alberta.

Emily and Gene Plihal, from ALUS Northern Sunrise, Alberta.

Emily et Gene Plihal, de ALUS Northern Sunrise, Alberta.

 

Restaurer la biodiversité par la marge

Restaurer la biodiversité par la marge

Les agriculteurs et agricultrices d’ALUS ont les outils et le savoir-faire pour restaurer la biodiversité dans l’intérêt de tous les Canadiens et Canadiennes. C’est le moment d’investir en eux. Il y a près de 15 millions d’hectares de terres agricoles marginales ou...

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Une action collaborative menée à l’échelle de la chaîne d’approvisionnement réunit des partenaires dans le cadre d’un projet pilote d’intendance de l’eau au profit du lac WinnipegLes intervenants discutent du projet pilote lors d’une réunion à Winnipeg, le 29 juin. De...