ALUS Peel lancent leur projet pilote avec 14 hectares déjà dédiés en 2022

Les agricultrices et agriculteurs locaux, le personnel de conservation et les dirigeants régionaux se sont réunis à Caledon, en Ontario, pour lancer officiellement le projet pilote ALUS Peel.

La grange du Caledon Valley Estates, qui accueille souvent des mariages, s’est avérée un lieu fort approprié pour le lancement du projet pilote ALUS Peel. L’événement a célébré le nouveau partenariat entre la région de Peel, la Credit Valley Conservation (CVC), la Toronto and Region Conservation Authority (TRCA) et ALUS. Le partenariat élargit le Peel Rural Water Quality Program pour inclure la prestation du programme ALUS à travers la région de Peel dans le cadre d’un projet pilote de trois ans. Le pilote vise à soutenir les projets d’intendance environnementale à long terme dans l’une des régions les plus densément peuplées du Canada.

Group of people stand outside in field in front of tractor and hay bales.

Holly Shipclark, coordonnatrice, relations agricoles au Credit Valley Conservation, présente le projet de plantation d’arbres de 2.8 hectares réalisé par Don et Tabitha MacDow de Caledon Valley Estates, participants d’ALUS Peel.

Rows of newly planted seedlings on sprawling farm landscape.

Un des premiers projets d’ALUS Peel : Plus de 6 000 arbres et arbustes indigènes ont été plantés sur 2.8 hectares de terrain en friche sur la propriété de Caledon Valley Estates.

Niché dans les collines ondoyantes de l’escarpement du Niagara, le lieu a également offert aux participants l’occasion de voir de leurs yeux l’intersection entre l’agriculture et la nature. En effet, la propriété est le site de l’un des premiers projets pilotes d’ALUS Peel : une plantation d’arbres et d’arbustes indigènes de près de 3 hectares qui créera un habitat pour la faune et les pollinisateurs, séquestrera le carbone et permettra de mieux contrôler l’eau de pluie en la capturant et la filtrant, et ce afin d’offrir un air et une eau plus propres à la collectivité environnante.

Bien qu’il s’agisse du lancement officiel du projet pilote, la nouvelle collectivité a déclaré être déjà en bonne voie pour atteindre ses objectifs triennaux. Ainsi, depuis mars de cette année, 10 projets sur 8 propriétés ont été approuvés, ce qui améliorera la prestation de services écosystémiques sur 14 hectares. L’objectif pour le projet pilote de 3 ans est de 30 hectares.

« Nous sommes reconnaissants pour tout le travail qui a été fait pour amener ALUS dans la région de Peel », a dit Holly Shipclark, coordonnatrice, relations agricoles au CVC. « Nous savons que cela va aider les agriculteurs et agricultrices à mettre en œuvre davantage de projets d’intendance pour générer des bienfaits, comme de l’air et de l’eau propres, pour nos collectivités environnantes ».

Depuis 17 ans, la région de Peel et ses partenaires de conservation font participer les agriculteurs, les agricultrices et les propriétaires de terres agricoles à des projets d’intendance sur leurs propriétés. « Nous sommes impatients de continuer à tirer parti du succès du projet pilote ALUS Peel », a souligné Mark Head, directeur des services de planification et de développement de la région de Peel.

Gary Mountain, agriculteur local et président du Peel Agricultural Advisory Working Group, a accueilli l’événement et a prononcé le discours d’ouverture, tandis que Bryan Gilvesy, PDG d’ALUS, a parlé de la mission et de la vision d’ALUS. Parmi les autres intervenants figuraient Shelley Petrie, directrice de programme de la Greenbelt Foundation, Lisa Hohban Brusse, responsable de l’engagement et de l’intendance des propriétaires fonciers (CVC) et Mary Anne Young, responsable des projets de restauration (TRCA).

En savoir plus sur le projet pilote ALUS Peel.

Restaurer la biodiversité par la marge

Restaurer la biodiversité par la marge

Les agriculteurs et agricultrices d’ALUS ont les outils et le savoir-faire pour restaurer la biodiversité dans l’intérêt de tous les Canadiens et Canadiennes. C’est le moment d’investir en eux. Il y a près de 15 millions d’hectares de terres agricoles marginales ou...

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Une action collaborative menée à l’échelle de la chaîne d’approvisionnement réunit des partenaires dans le cadre d’un projet pilote d’intendance de l’eau au profit du lac WinnipegLes intervenants discutent du projet pilote lors d’une réunion à Winnipeg, le 29 juin. De...