1 M$ de nouveau financement fédéral pour les espèces aquatiques en péril dans les Prairies

En 2019, dans le cadre du Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril, Pêches et Océans Canada a octroyé à ALUS Canada un financement de 983 000 $ pour améliorer l’habitat aquatique dans les Prairies.

ALUS Canada, une initiative de la famille Weston, a l’immense plaisir d’annoncer qu’elle est vu octroyer un financement de 983 000 $ dans le cadre du Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril, un programme du ministère des Pêches et des Océans (MPO).

Cette importante nouvelle contribution, qui représente jusqu’à 50 % des contributions de nos partenaires autres que le gouvernement fédéral, permettra à ALUS de lancer un projet intitulé « Mobiliser les agriculteurs et les éleveurs pour améliorer l’écosystème des espèces aquatiques menacées », dont l’objectif sera d’améliorer l’habitat aquatique dans les Prairies au cours des quatre prochaines années.

« Par l’intermédiaire du Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril, notre gouvernement continue de protéger et de promouvoir les espèces que nous craignons de voir disparaître, a déclaré Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.

Sachant qu’il faut partager la responsabilité, nous sommes ravis de nous associer à ALUS Canada pour mener de front cette initiative fondamentale. Ce projet se concentrera sur les terres privées, où le paysage agricole recoupe l’habitat dulcicole et aidera à protéger cinq espèces du sud des Prairies. »

Le projet cible cinq espèces menacées – le buffalo à grande bouche, la tête carminée, l’esturgeon jaune, méné des plaines et méné d’argent de l’ouest – dans les huit collectivités ALUS des bassins versants des rivières Saskatchewan Sud et Assiniboine, toutes situées dans les limites de la zone prioritaire du sud des Prairies du Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril.

« ALUS Canada attend avec impatience d’investir ces fonds fédéraux pour fournir de nouveaux habitats améliorés aux espèces aquatiques menacées dans les collectivités ALUS des Prairies, affirme le directeur général d’ALUS Canada, Bryan Gilvesy.

Nous nous sommes reconnaissants à l’égard de Pêches et Océans Canada pour le leadership dont le ministère fait preuve en appuyant le travail novateur de nos collectivités agricoles des Prairies. Nous savons que les agriculteurs et les éleveurs peuvent proposer des solutions à certains des enjeux environnementaux les plus graves auxquels doit faire face la société canadienne, dont la perte de la biodiversité. »

Ce financement permettra à ALUS d’améliorer l’habitat de la faune riveraine sur quelque 1 325 acres (5 km²) de terres humides et de zones riveraines le long des ruisseaux, des criques et des rivières qui se jettent dans les rivières Saskatchewan Sud et Assiniboine. En tout, 32 agriculteurs et éleveurs participants mettront sur pied des projets ALUS sur les parcelles marginales et sensibles sur le plan environnemental de leurs terres pour restaurer les écosystèmes d’eau douce de leurs collectivités.

De nombreux types de projets ALUS améliorent et protègent l’habitat des espèces aquatiques menacées, tels que la création de terres humides au moyen de barrages et autres structures hydrauliques, l’établissement d’une zone-tampon riveraine le long des ruisseaux, l’installation de clôtures à l’épreuve du bétail et la plantation d’une combinaison appropriée d’essences indigènes d’arbres, de buissons et de plantes.

Non seulement ces projets ALUS fournissent-ils un habitat pour la faune et un puits à carbone, mais ils constituent également un moyen efficace de capter les effluents agricoles et de retenir le sol des champs cultivés autrement emporté par l’érosion, ce qui permet de luter contre la sédimentation des petits cours d’eau. Ainsi, les projets ALUS assainissent l’eau pour améliorer l’habitat des poissons dans les rivières et les lacs locaux et pour accroître le potentiel d’abriter les espèces menacées ciblées.

La contribution du Fonds aidera également à sensibiliser et éduquer le public sur le sujet des espèces aquatiques menacées. Par exemple, ALUS Canada compte préparer une série de fiches éducatives décrivant les cinq espèces visées et organiser une série de six événements publics au sein des collectivités agricoles locales.

« Fondées sur un examen approfondi de la littérature scientifique concernant chacune des espèces, nos fiches d’information présenteront leur habitat, leurs principales menaces, les meilleures pratiques d’atténuation et les mesures que peuvent prendre les agriculteurs et les éleveurs ALUS pour améliorer l’habitat de la faune dans les zones riveraines et aquatiques de leurs exploitations, » affirme Paige Englot, directrice de la division des Prairies d’ALUS Canada, qui dirige le projet.

Restez à l’affût des bulletins électroniques d’ALUS Canada et de ses publications dans les médias sociaux pour suivre l’actualité de ces ressources scientifiques et de ces événements publics.

« ALUS Canada est ravie d’approfondir sa relation avec Pêches et Océans Canada, » ajoute Mme Englot, en faisant remarquer qu’ALUS a déjà touché des financements provinciaux pour la protection des espèces menacées – du ministère des Ressources naturelles et des Forêts et du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs de l’Ontario – et qu’elle engrange des succès à l’échelle communautaire dans son programme d’intendance de l’habitat, aussi bien pour les espèces aquatiques que terrestres, mais que c’est la première fois qu’ALUS a reçu un financement fédéral dans le domaine.

Coup d’oeil sur les chiffres

  • 983 000 $ de nouveau financement octroyé par le MPO à ALUS Canada
  • 1 325 acres de projet riverains ALUS
  • 32 agriculteurs et éleveurs gérant des projets ALUS sur leurs terres
  • 8 collectivités ALUS au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta
  • 6 événements communautaires d’information
  • 5 espèces aquatiques menacées dans les Prairies du sud
  • 1 série de fiches didactiques

Les partenaires ALUS dans les Prairies

ALUS Canada est active dans la zone prioritaire du sud des Prairies du Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril grâce à son association avec d’importants partenaires communautaires locaux :

En Saskatchewan, ALUS Canada est fière de collaborer étroitement avec l’Assiniboine Watershed Stewardship Association (ALUS ASAP) et la Wascana and Upper Qu’Appelle Watershed Association (ALUS WUQWATR) à l’amélioration de l’habitat des espèces aquatiques menacées.

Au Manitoba, ALUS Canada s’associe maintenant au district de conservation de la rivière Little Saskatchewan (rebaptisé district du bassin versant ouest de l’Assiniboine)sur ce projet.

Enfin, en Alberta, cinq des partenaires municipaux d’ALUS Canada participeront dans le cadre de leurs programmes ALUS respectifs : Red Deer, Mountain View, Rocky View, Vulcan et Wheatland.

À PROPOS DU FONDS DE LA NATURE DU CANADA POUR LES ESPÈCES AQUATIQUES EN PÉRIL
Programme du ministère des Pêches et des Océans (MPO), le Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril fait partie de l’Initiative Patrimoine naturel du Canada, lancée en mai 2018. Le Fonds fournira 55 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer des projets qui aident à rétablir les espèces aquatiques en péril, et vise deux menaces prioritaires en milieu marin et sept endroits prioritaires en eau douce. Son objectif est de ralentir le déclin des espèces aquatiques en péril et de permettre un bond en avant dans le rétablissement des espèces grâce à l’injection de fonds ciblés dans les activités de rétablissement qui visent les menaces et les endroits prioritaires. Pour en savoir plus.

 

Pêches et des Océans
Canada

 

À PROPOS D’ALUS CANADA
ALUS Canada, une initiative de la famille Weston, est un programme national qui aide les agriculteurs et les grands éleveurs à produire de l’air plus sain et de l’eau plus propre, à accroître la biodiversité et à augmenter les services écosystémiques dans leurs collectivités respectives. ALUS Canada a versé plus de 10 millions de dollars en financement aux collectivités ALUS partout au Canada (Î.-P.-É., Québec, Ontario, Manitoba, Saskatchewan et Alberta), où plus de 900 participants ont inscrit plus de 27 000 acres au programme ALUS. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Web : ALUS.ca.

 

PERSONNES-RESSOURCES : Pour les entrevues et les photos, ainsi que pour obtenir davantage de renseignements : Bridget Wayland, directrice des communications, ALUS Canada – cell. : 514-770-3001 bwayland@alus.ca

 

DEMEUREZ À L’AFFÛT D’@ALUSCanada sur Twitter Instagram Facebook YouTube ALUS.ca

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...