Le changement climatique, c’est quoi?

Le changement climatique actuel est historique et les collectivités font face à des défis environnementaux inédits. L’agriculture offre des solutions durables.

u cours de l’histoire de la Terre, le climat a changé à de nombreuses reprises : les périodes glaciaires ont donné naissance à des glaciers gigantesques, puis des périodes de réchauffement ont vu les glaciers laissé place à des lacs ancestraux qui recouvraient des pans entiers de l’Amérique du Nord. Le climat et le paysage n’ont cessé d’évoluer et il ne nous reste plus aujourd’hui que le souvenir de ces millénaires passés: les grands lacs, le bouclier canadien, les collines montérégiennes.

Mais le changement climatique que nous connaissons présentement est d’un tout autre ordre, car cette fois, il est dû aux activités humaines et à l’importante quantité de gaz à effet de serre qu’elles génèrent. Et cette variation climatique s’accélère, provoquant des vagues de chaleur d’une intensité sans précédent, des incendies de forêt qui forcent l’évacuation de communautés entières, des sécheresses et des inondations qui frappent plus fréquemment et avec plus d’impact. Les collectivités doivent s’adapter pour faire face à ces nouveaux défis environnementaux et trouver des solutions localement. Comment faire face à ces bouleversements pour que nos familles, nos économies et nos sociétés restent saines, sûres et prêtes pour l’avenir?

ALUS soutient les agriculteurs et les éleveurs pour qu’ils puissent relever les défis liés au changement climatique et réduire l’impact des événements catastrophiques qui en découlent, à la fois sur les terres agricoles et au sein de leur collectivité. Par exemple, ALUS aide les agriculteurs et les éleveurs à capter l’eau en restaurant ou en construisant des zones humides, des zones tampons riveraines ou en semant des prairies d’herbes hautes indigènes. Ainsi, lorsque la sécheresse frappe, ses effets dévastateurs sur les récoltes sont atténués par l’implantation ces services écosystémiques. De plus, les zones humides peuvent aussi contribuer à prévenir les inondations sur les terres agricoles et préserver la couche arable du sol, essentielle aux cultures et au pâturage du bétail.

Chaque type de projet ALUS contribue à sa manière à soutenir la biodiversité, la séquestration du carbone, la lutte contre l’érosion, l’atténuation des inondations, la lutte contre la sécheresse et la production d’air et d’eau plus propres. Ces résultats sont le fruit de projets environnementaux que les collectivités peuvent instaurer pour affronter les changements climatiques.

Nous faisons face à une crise climatique historique. La mission d’ALUS est d’aider les agriculteurs à réaliser cela, en produisant des solutions fondées sur la nature sur les terres agricoles pour le bénéfice des collectivités et des générations futures.