Bradley Robins, un des pionniers d’ALUS

Le pionnier albertain Bradley Robins participe au programme ALUS Wetaskiwin-Leduc, un partenariat entre le comté de Wetaskiwin, le comté de Leduc et ALUS Canada.

Dwayne and Bradley Robins

Bradley Robins (à droite) et Dwayne Robins (à gauche). (Photo: Sarah Cassie)

Bradley Robins, participant au programme ALUS Wetaskiwin-Leduc, cultive 1 200 acres près de Usona, en Alberta.

Bien qu’il travaille comme arpenteur-géomètre et qu’il détient un permis de pilote de drone commercial, le mode de vie agricole n’est pas nouveau pour Brad : la famille Robins exploite une ferme dans la région depuis quatre générations; les enfants de Brad sont la cinquième génération à travailler sur la ferme.

Brad s’est inscrit comme participant ALUS en 2017. Il a découvert ALUS lorsqu’il a vu une publicité que Kim Barkwell, coordinatrice du programme ALUS Wetaskiwin-Leduc, avait fait paraître dans le journal local.

Il a fait quelques recherches sur le programme et a découvert qu’il correspondait bien à ses propres plans et priorités.

« ALUS a les mêmes objectifs que nous », dit Brad. Plus précisément, Brad voulait empêcher le bétail de s’abreuver directement dans les zones humides d’un quart de section (160 acres) récemment achetées. Il souhaitait plutôt protéger les zones humides contre les dommages et améliorer leur capacité à fournir un habitat à la faune sauvage.

Avant d’installer une clôture autour des zones humides, Brad a dû creuser un nouveau puits pour alimenter un système d’abreuvement hors site pour le bétail.

Une fois le puits creusé, ALUS l’a aidé à clôturer une zone de 10 acres autour d’un point bas avec 3 zones humides adjacentes, afin d’empêcher le bétail d’y accéder et d’endommager l’habitat de la faune sauvage.

Ça semble porter fruit. Dans un rapport de surveillance de 2018, ils ont constaté que le nombre de grenouilles et de plantes indigènes dans la zone de leur projet ALUS avait augmenté de façon considérable au bout d’un an seulement et que l’observation d’animaux sauvages était devenue courante depuis.

« Mon père et moi avons vu des oiseaux aquatiques et des hérons dans ces zones humides d’ALUS. Les lièvres de Californie reviennent aussi; nous ne les avions pas vus depuis longtemps », ajoute Brad.

En tant que participant ALUS, Brad reçoit des paiements annuels en reconnaissance du temps et des efforts qu’il consacre chaque année à l’entretien des clôtures et à la lutte contre les espèces de mauvaises herbes envahissantes.

Il gère le projet pour s’assurer que les zones humides améliorées continuent à produire de l’eau plus propre, de l’air plus pur et une biodiversité supplémentaire sur ses terres. Également appelés services écosystémiques, ces avantages sont précieux pour l’ensemble de la communauté.

ALUS est fière de compter Bradley Robins parmi ses pionniers en Alberta.

Téléchargez la version PDF de cet article.

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...