La Fondation Trillium de l’Ontario investit dans ALUS

Les producteurs agricoles en Ontario auront bientôt des possibilités accrues d’entreprendre des projets de conservation ALUS sur leurs fermes grâce à la subvention de 695 900 $ de la Fondation Trillium de l’Ontario (FTO).

ALUS, Ontario Nature remercient l'OTF

Le 19 septembre 2017, la directrice générale d’Ontario Nature, Caroline Schultz, le directeur général d’ALUS Canada, Bryan Gilvesy et le représentant du député provincial Monte McNaughton, John Fraser, ont exprimé leur reconnaissance pour la subvention de près de 700 000 $ de la Fondation Trillium de l’Ontario.

La subvention a été annoncée le 19 septembre, 2017, par la directrice générale d’Ontario Nature, Caroline Schultz, et le directeur général d’ALUS Canada, Bryan Gilvesy.

« Nous sommes si heureux que la FTO ait réaffirmé son engagement à l’égard d’ALUS, contribuant ainsi à protéger et à restaurer des écosystèmes sur les terres agricoles de l’Ontario », dit M. Gilvesy, qui prenait la parole dans une zone humide restaurée sur une ferme du comté de Lambton.

Les fonds alloués par la FTO contribueront à établir cinq nouvelles collectivités ALUS en Ontario – ALUS Lambton, ALUS Peterborough, ALUS Middlesex, ALUS Niagara et ALUS Chatham-Kent – impliquant 750 participants et près de 2 500 acres, et aideront également à transformer trois communautés pilotes existantes – ALUS Elgin, ALUS Grey Bruce et ALUS Ontario East – en programmes permanents.

« Je me réjouis que la Fondation Trillium de l’Ontario ait choisi de soutenir ce projet très important au cœur du comté de Lambton, dit Monte McNaughton, député provincial pour Lambton-Kent-Middlesex. Le partenariat en matière de planification et de gestion d’Ontario Nature et d’ALUS Canada, combiné à l’expertise opérationnelle locale d’Ontario NativeScape, spécialisée en habitats fauniques, rendra possible la réalisation de ce projet, qui s’inscrit dans le dessein plus vaste de restaurer et de préserver les écosystèmes indigènes de l’Ontario. »

« Ontario Nature tient vraiment à aider ALUS Canada à étendre le programme en Ontario, dit la directrice générale d’Ontario Nature, Caroline Schultz. ALUS propose un modèle fantastique pour renforcer le rôle de leadership des agriculteurs dans l’intendance de leur terre pour le bien du plus grand nombre. »

Ce n’est pas la première fois que la FTO soutient généreusement ALUS en Ontario : en 2012, elle a fait un don de plus de 400 000 $ pour aider ALUS à établir ces trois collectivités en Ontario et, en 2016, elle a offert plus de 300 000 $ à ALUS Norfolk.

Le programme ALUS se répand rapidement en Ontario. C’est aussi le cas pour d’autres provinces canadiennes. En tout, ce programme assure l’intendance de plus de 18 000 acres, superficie équivalente à 45 000 patinoires de hockey, dispersés parmi 21 collectivités ALUS en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec et à l’Île-du-Prince-Édouard. ALUS vise à atteindre 150 000 acres dans 75 collectivités partout au Canada en 2025.

Ron Toonders cultive la résilience sur le terrain

Ron Toonders cultive la résilience sur le terrain

Des agriculteurs comme Ron Toonders mettent en place des pratiques résilientes qui profitent à la nature et au territoire agricole de l'Ontario.     Cette photo illustre le système racinaire du panic érigé, ou Panicum virgatum. (Cultivé au Land Institute à Salina, au...

Currie McIntosh et le bonheur de créer des habitats à Haywood Farms

Currie McIntosh et le bonheur de créer des habitats à Haywood Farms

La famille McIntosh promeut la biodiversité à travers des projets environnementaux sur sa ferme en Ontario.   Currie McIntosh devant le projet de bassin de rétention des eaux pluviales qu'il a construit avec ALUS en 2020.   À l'automne 2023, des producteurs agricoles...