Catie Metcalfe et Gene Bystryk: L’environnement en cadeau sous le sapin

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale. 

Catie Metcalfe and Gene Bystryk, Cagene Christmas Tree Farm.

Catie Metcalfe et Gene Bystryk sont propriétaires de la ferme d’arbres de Noël de Cagene, dans le comté de Norfolk, en Ontario.

Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme d’arbres de Noël Cagene (Cagene’s Christmas Tree Farm) est un de ceux-là. Située en périphérie de Simcoe, en Ontario, la propriété témoigne de l’engagement de ses propriétaires envers la plantation d’arbres durables et la protection de la faune. 

La ferme d’arbres de Noël Cagene appartient à Catie Metcalfe et Gene Bystryck. En plus de cultiver des arbres de Noël, ils ont planté une variété de plantes de couverture pour améliorer la santé du sol. Catie produit également du compost pour enrichir le sol de leurs terres, en suivant autant que possible des pratiques biologiques. 

Motivés par la conservation de la faune et de la flore sauvages 

Catie et Gene sont engagés dans le programme ALUS Norfolk depuis 2016. La ferme compte 20 hectares, dont près du quart sont inscrits dans des projets ALUS. Au départ, en préservant l’environnement sur sa ferme, le couple souhaitait y attirer la faune sauvage. Il s’avère que les pratiques d’intendance qu’il a adoptées ont de nombreux autres impacts positifs sur l’environnement et leur communauté. 

« Le sol était dénudé lorsque nous avons acheté la propriété, mais il commence à se régénérer », explique Catie. « C’est quelque chose que nous avons toujours voulu faire, et le fait que ce programme existe a juste été un bonus. » 

La prairie d’herbes hautes, les arbres et les fleurs sauvages ajoutent à la biodiversité 

Le travail dans le cadre des projets d’ALUS s’est amorcé en 2018 avec l’ensemencement de la prairie d’herbes hautes. Lorsqu’elle a commencé à pousser, Catie et Gene ont travaillé avec ALUS et planté quelques arbres. Jusqu’à présent, plus de 5000 arbres mixtes à feuilles caduques et conifères ont été plantés sur la terre de manière éparse. Catie et Gene ont eux-mêmes planté environ 1 000 de ces arbres. 

« Nous sommes heureux d’avoir participé à cette opération, car nous savons maintenant ce qui est planté ici », mentionne Catie. 

Pour favoriser la biodiversité et la pollinisation, des fleurs sauvages ont aussi été plantées parmi les herbes hautes de la prairie et les arbres. La création d’habitats était très importante pour Catie et Gene, qui ont installé des nichoirs à oiseaux pour encourager les espèces locales à considérer la ferme comme leur maison. 

Les terres inscrites au programme ALUS sont belles à voir, mais elles ont également de nombreuses retombées positives pour l’environnement. Les trois sections d’herbes hautes qui ont été plantées sur les collines sablonneuses aident à prévenir l’érosion éolienne. Les arbres, qui comprennent des pins blancs, des mélèzes laricins et diverses espèces de chênes, complètent le boisé qui borde la ferme. Dans l’ensemble, le projet contribue à assainir l’air et l’eau et à accroître la biodiversité, tant sur la ferme que dans la communauté au sens large. 

La zone étant traditionnellement humide, Catie et Gene lui ont permis de retrouver son état naturel et de devenir un refuge pour la faune sauvage. Catie dit que la ferme accueille « plus d’oiseaux et d’espèces différentes qu’on ne peut imaginer ». 

« On nous a donné des instructions pour entretenir la prairie; c’est donc ce que nous avons fait et ce que nous comptons continuer à faire », ajoute-t-elle. 

Wildflowers were planted among the Tallgrass prairie and trees.

Des fleurs sauvages ont été plantées parmi la prairie à herbes hautes et les arbres pour aider à soutenir la biodiversité locale et l’habitat des pollinisateurs.

Leurs efforts en matière d’environnement récompensés en 2020 

Outre les bienfaits environnementaux que l’agriculture durable a apportés à leurs terres, l’approche de Catie et Gene a suscité un intérêt accru pour leur entreprise. 

Les agriculteurs affirment que 2020 a été l’une de leurs années les plus occupées, les clients affluant pour acheter des arbres de Noël cultivés localement. Pas étonnant. Cette année-là, les gens avaient particulièrement besoin de la magie du temps des Fêtes, en plus d’avoir été sensibilisés à la nécessité de soutenir les agriculteurs locaux. 

« Nous avons ouvert un mois plus tôt que d’habitude et nous avons presque tout vendu », a déclaré Gene au Simcoe Reformer à l’époque.  

 

Partagez cette page

ALUS continue de développer son équipe nationale

ALUS continue de développer son équipe nationale

ALUS ajoute trois nouveaux postes à son équipe nationale afin d'accroître le soutien aux agricultrices et agriculteurs qui s'engagent à fournir des biens et des services écosystémiques dans leurs collectivités  Les agricultrices et agriculteurs à travers le pays...

ALUS remet le prix Dave Reid 2022 à Paul Caplette

ALUS remet le prix Dave Reid 2022 à Paul Caplette

Félicitations à Paul Caplette, participant d’ALUS Montérégie, qui reçoit le prix Dave Reid 2022 d’un montant de 10 000 $. Montérégie, 13 septembre 2022 - Les prix Dave Reid d’ALUS récompensent les agricultrices et agriculteurs qui innovent à la grandeur du pays en...