Les fermes Speedwell : Agriculture familiale et pâturage amélioré en Alberta

Stephen Smith et sa femme Helena ont introduit l’agriculture durable et les techniques de pâturage améliorées sur leur ferme il y a des années et continuent de le faire avec le soutien du programme Grazing Forward.

 

Stephen Smith (en haut à gauche) et sa famille.

En 1906, l’arrière-grand-père de Stephen a quitté Denver, dans le Colorado, en parcourant à cheval plus de mille kilomètres à travers le Nord-Ouest américain. Il savait qu’il avait trouvé l’endroit idéal pour installer la ferme familiale lorsqu’il a vu le paysage niché entre les vastes plaines des prairies et les collines environnantes. Mais cela n’a pas été facile. Les arrière-grands-parents et les grands-parents de Stephen ont dû faire face à des défis majeurs alors qu’ils vivaient et travaillaient à la ferme. Peu après la guerre, son grand-père est décédé, mais la grand-mère de Stephen a persévéré, élevant seule cinq enfants.

Malgré les difficultés, cette terre a soutenu la famille et l’a aidée à prospérer pendant plus de cent ans.     

C’est ainsi que Stephen Smith et sa famille sont la troisième génération à exploiter Speedwell Farms, une ferme de près de 700hectares située dans la vallée de Ghost Pine Creek dans le comté de Red Deer. Stephen s’est joint au programme ALUS en 2015, d’abord comme participant et membre du comité consultatif du partenariat (CCP). Depuis quelques années, il agit aussi en tant qu’agent de liaison avec les agriculteurs. Son tout premier projet ALUS était une zone humide restaurée. Aujourd’hui, il contribue activement au programme Grazing Forward en pratiquant le pâturage adaptatif à enclos multiples. 

« Une tornade majeure, trois années de sécheresse, un effondrement du marché et la fermeture de la frontière… Avec la ferme sous assistance respiratoire, nous avons dû réévaluer nos objectifs et nos rêves. Nous avons changé notre orientation pour renforcer ce que nous avions » – Stephen Smith 

Lorsque Stephen a repris la ferme, elle était principalement axée sur les céréales. Mais avec la machinerie d’aujourd’hui, cela n’aurait pas été viable sans beaucoup de drainage ou de défrichage. Il a donc opté pour l’élevage de bovins, avec une petite culture annuelle en alternance.  À l’heure actuelle, son troupeau compte environ 200 têtes, et la taille totale de l’exploitation est de près de 700 hectares, dont 200 acres de cultures annuelles.  

Stephen et Helena sont des innovateurs qui s’intéressent à la conservation des milieux humides depuis qu’ils ont commencé à travailler avec le programme Off the Creek du comté de Red Deer au début des années2010. Quelques années plus tard, en 2015, le programme ALUS a été lancé dans la région. Grâce à l’expertise fournie par ALUS, ils ont pu identifier les zones marginales sur Speedwell Farms et entreprendre leur premier projet ALUS: la création d’un milieu humide.  

 

Un plan de pâturage peut être simple sur un terrain plat et régulier. Toutefois, la ferme de Stephen a une topographie unique. Son projet a nécessité une conception complexe de pâturages clôturés croisés afin de diminuer le temps où le bétail est présent sur une parcelle et ainsi augmenter le temps de repos de celle-ci. De plus, ces clôtures protègent la forêt, les zones marécageuses et les talus présentant un risque élevé d’érosion. Cela peut aussi permettre de séparer les espèces cultivées des plantes indigènes.  

Grâce à son système d’abreuvement alternatif sous pression, Stephen peut désormais pomper l’eau vers les enclos situés au-delà du milieu humide, améliorant ainsi la santé du sol et la biodiversité des plantes dans les pâturages. Des clôtures supplémentaires peuvent également être ajoutées pour diviser les espèces de plantes, réduire le temps de pâturage, allonger le temps de repos et augmenter le volume d’herbe et de résidus organiques laissés pour la production de services écologiques. Par ces pratiques, les agriculteurs contribuent à préserver la biodiversité, à filtrer l’eau et à séquestrer le carbone et les nutriments dans le sol.  Ces interventions ont été conçues à partir de la relation de Stephen avec sa terre et des connaissances acquises depuis des générations. La stratégie adaptative utilisée ici permet à la fois d’accroître la productivité globale et de maximiser la quantité de carbone capturée. 

« ALUS a permis de réaliser la première étape de la protection des zones sensibles. Maintenant, grâce à Grazing Forward, nous avons la possibilité de pomper l’eau du lac sur une pente raide de 150 pieds jusqu’aux enclos. Cela permet de fragmenter davantage les enclos, de maintenir les nutriments sur le parcours, loin des zones humides, et donc de produire encore plus de services écosystémiques, incluant la capture du carbone. » – Stephen Smith 

 

La famille est particulièrement importante pour les Smith. Stephen se remémore le temps qu’il passait avec sa grand-mère lorsqu’il était enfant, généralement avec une tasse de thé bien chaude. Il se souvient que sa grand-mère disait qu’en ville, on devait souvent renoncer à beaucoup de choses, mais qu’à la ferme, « on a toujours de la nourriture sur la table, du bois pour le feu et un toit sur la tête ». Elle a dû faire face à d’innombrables défis pour subvenir aux besoins de sa famille, mais elle a toujours été reconnaissante envers la ferme.  

 Aujourd’hui, alors que la nouvelle infrastructure est en place, Stephen peut se concentrer sur le flux du bétail, le calendrier de pâturage, les ajustements météorologiques et l’entretien de la clôture et du système d’abreuvement alternatif. De bien des façons, Stephen a honoré le travail ardu de ses arrière-grands-parents et de ses grands-parents en produisant des services écosystémiques vitaux pour les collectivités environnantes et en s’assurant que la ferme sera en mesure de soutenir les générations à venir. 

 ALUS – Red Deer

 

 

2022, une année record pour les participants d’ALUS Montérégie

2022, une année record pour les participants d’ALUS Montérégie

MONTÉRÉGIE, LE 15 DÉCEMBRE 2022 – Le 14 décembre dernier, la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada ont souligné les efforts d’agricultrices et d’agriculteurs qui se sont engagés, pour une période de 5 ans, à améliorer l’environnement en participant au...

Restaurer la biodiversité par la marge

Restaurer la biodiversité par la marge

Les agriculteurs et agricultrices d’ALUS ont les outils et le savoir-faire pour restaurer la biodiversité dans l’intérêt de tous les Canadiens et Canadiennes. C’est le moment d’investir en eux. Il y a près de 15 millions d’hectares de terres agricoles marginales ou...