L’équipe d’ALUS s’agrandit pour faire face à la demande pour ses solutions fondées sur la nature

ALUS accueille trois nouvelles personnes dans son équipe nationale pour répondre aux besoins des collectivités, nouvelles et existantes

 

Les collectivités à travers le pays et partout dans le monde sont à la recherche de solutions innovantes pour contrer les épisodes de sécheresse, les inondations et la perte de biodiversité. En tant que première organisation caritative à but non lucratif à aider les productrices et producteurs agricoles à créer, gérer et maintenir des solutions basées sur la nature, ALUS continue de se développer pour répondre aux besoins de ses collectivités existantes et de celles qui cherchent à mettre en œuvre un programme local. L’équipe nationale veille à ce que les programmes locaux puissent soutenir efficacement les agricultrices et agriculteurs qui souhaitent établir des solutions naturelles profitables sur leurs terres par le biais d’un programme accessible et flexible, fournissant un soutien technique et financier à ces nombreux gardiens de l’environnement.

À cette fin, ALUS a créé trois nouveaux postes pour accroître sa capacité à livrer des programmes dans les collectivités à travers le pays.

Kathleen Mulawka se joint à ALUS en tant que chef divisionnaire, Est, consolidant ainsi l’aptitude de l’organisation à réaliser des projets fondés sur la nature dans les collectivités existantes et futures du Québec, de l’est de l’Ontario et des Maritimes.

« Ce qui me plaît le plus dans mon travail chez ALUS, c’est qu’il fait le lien entre ma formation et mes trois passions : le développement communautaire, la langue française et la gestion de l’environnement », explique Kathleen.

Kathleen au Bangladesh.

Avec plus de 8 ans d’expérience dans les secteurs public et à but non lucratif, Kathleen a travaillé à travers le Canada et à l’étranger pour mobiliser les collectivités autour de l’éducation, de l’engagement civique et du développement du leadership. Ses fonctions antérieures de directrice générale de Youth 4 Youth Québec et de coordonnatrice de l’évolution du Sentier Transcanadien lui ont permis d’acquérir une compréhension approfondie des croisements entre les collectivités et l’environnement.

En dehors du travail, Kathleen adore passer son temps à explorer les quatre coins de Montréal en patins à roues alignées tout en ramassant les déchets dans son quartier.

En tant que gestionnaire de programme, Nicole Baldwin aidera les collectivités ALUS à mettre en œuvre des pratiques d’agriculture régénératrice.

« J’ai hâte de soutenir l’excellent travail qui se fait déjà dans nos campagnes et je suis ravie de voir que l’élan derrière les principes et les pratiques de l’agriculture régénératrice continue de croître dans les Prairies et partout au Canada », dit Nicole.

Nicole faisant une randonnée sur la West Coast Trail sur l’île de Vancouver.

Nicole a de l’expérience dans le secteur environnemental sans but lucratif, notamment dans l’élaboration, l’implantation et la gestion de programmes de solutions fondées sur la nature à l’échelle locale, provinciale et nationale avec Forêts Ontario. Elle est titulaire d’une maîtrise en toxicologie environnementale de l’Université de la Saskatchewan et a servi dans la Marine royale canadienne en tant que réserviste pendant 10 ans. En 2017, elle a fait partie de la liste Saskatchewan Future 40 de la CBC. La même année, elle a aussi reçu une bourse d’études du gouvernement de la Saskatchewan. Elle est également récipiendaire de la médaille de l’OTAN Article 5 pour l’opération « Active Endeavor » et de la médaille du service opérationnel des Forces armées canadiennes.

En dehors du travail, Nicole aime lire, faire du vélo, du camping et de la randonnée. Elle vit actuellement à Toronto, mais elle retournera s’établir en Saskatchewan en 2022.

Kirsten Grant se joint à ALUS en tant que gestionnaire de suivi du programme dans les collectivités. Dans ce rôle, Kirsten sera responsable de soutenir ALUS et ses collectivités dans la production de rapports et le suivi des programmes. Elle participera également aux relations avec les donateurs, en veillant à ce que les résultats des projets correspondent aux attentes.

« Rejoindre ALUS est un choix naturel pour moi », déclare Kirsten. « Je suis enthousiaste à l’idée d’apporter mon expérience en agriculture et en environnement, acquise dans les domaines de la recherche et industriel, à une organisation à but non lucratif. Je suis ravie de travailler avec l’équipe d’ALUS pour bâtir des rapports communautaires approfondis ainsi que des relations significatives avec les donateurs. »

Kirsten en randonnée dans le parc de Lynn Canyon, en Colombie-Britannique.

Kirsten détient une vaste expérience dans l’intendance rurale, et ce, du monde universitaire au secteur industriel. Son travail s’est principalement axé sur l’agriculture et la qualité de l’eau dans la région des Grands Lacs. Kirsten apporte son expertise en matière de gestion de projet, de production de rapports et de mobilisation du savoir, expertise acquise lorsqu’elle était coordonnatrice du projet Lake Futures à l’Université de Waterloo. Elle a aussi œuvré directement avec les agriculteurs en tant que spécialiste des cultures chez AGRIS Co-operative, ce qui lui a permis de bien comprendre les priorités des producteurs agricoles. Elle détient un baccalauréat en sciences de l’environnement de l’Université de Guelph et une maîtrise en sciences de la géographie de l’Université de Waterloo. Elle est basée à Sarnia, en Ontario.

Partagez cette page

Prix de l’Innovation ALUS 2022 : Soumettez vos candidatures

Prix de l’Innovation ALUS 2022 : Soumettez vos candidatures

Les collectivités ALUS sont encouragées à soumettre des candidatures pour le prix de l’Innovation en recherche de la famille Weston et le prix Dave Reid  Le lauréat du prix Dave Reid 2021, Duane Movald, avec la chef divisionnaire principale, Christine Campbell.ALUS...