Le concours de photos avant/après ALUS met en valeur des solutions fondées sur la nature

Les coordonnateurs et coordonnatrices ALUS présentent des solutions fondées sur la nature à différents moments du cycle de vie d’un projet.  

En 2021, ALUS a introduit le concours de photos avant/après, dans le but d’encourager les collectivités à démontrer à valeur de leurs projets d’écosystèmes. En reconnaissance du travail incroyable que les coordonnateurs et coordonnatrices ALUS consacrent à leur programme local ALUS, des prix leur sont décernés pour les meilleures photos soumises. Les prix sont de 600$ pour la première place, 300$ pour la deuxième place et 100$ pour la troisième place. C’est une façon de célébrer les résultats impressionnants que mettent en valeur ces photos. 

Cette année, ALUS a invité les coordonnateurs et coordonnatrices de programmes à soumettre des photos de différentes périodes : avant et après un an, avant et après deux à cinq ans, avant et après cinq ans et plus. Pour la deuxième année du concours, il y a eu une tonne d’excellentes soumissions.  

Cette année, les gagnants sont ALUS Assiniboine West (Colleen Cuvlier et Elisha Johnson-Jensen), ALUS Red Deer County (Ken Lewis) et ALUS WUQWATR (Nicole Moffat et Nathan Avery). 

Découvrez ces projets passionnants et les impacts positifs des participants d’ALUS sur les paysages qui les entourent. Bien qu’il faille souvent du temps pour que les sites arrivent naturellement à maturité, ces images illustrent les possibilités offertes par les solutions fondées sur la nature au profit du paysage agricole et de l’environnement.  

Merci à tous ceux qui ont participé en 2022 et bonne chance à ceux qui se présenteront en 2023 ! 

Concours de photos avant/après ALUS 2022

Soumissions gagnantes et descriptions des photos 

ALUS Assiniboine West, Manitoba
(Colleen
Cuvlier et Elisha Johnson-Jensen)
 

 

Prise par l’équipe d’ALUS Assiniboine West, cette séquence de photos montre l’établissement d’un projet à Oakburn, au Manitoba. Les quenouilles établies un an après la plantation filtrent les polluants des lagunes municipales pour améliorer la qualité de l’eau de la rivière Oak

 

ALUS Red Deer County, Alberta
(Ken Lewis)
 

Quelle différence en quatre ans ! Après que ce participant ALUS a installé des clôtures de gestion riveraine et un système d’abreuvement alternatif pour le bétail, la végétation riveraine est florissante.  L’évaluation de la santé des berges par Cows and Fish a montré une amélioration de 11 points. (Photos avec l’aimable autorisation de Cows and Fish) 

ALUS WUQWATR, Saskatchewan
(Nicole Moffat et Nathan Avery)
 

Ces photos montrent l’un des plus anciens projets d’ALUS WUQWATR, une haie brise-vent vieille de près de dix ans. En 2013, Larry Grant, un participant ALUS, a planté cette haie brise-vent dans le cadre d’un projet visant à améliorer les zones humides sur sa terre. Aujourd’hui, la haie brise-vent est bien développée et aide à contrôler l’eau lorsqu’elle se déplace sur le terrain, préservant l’intégrité des terres cultivées adjacentes en prévenant les inondations. 

 

2022, une année record pour les participants d’ALUS Montérégie

2022, une année record pour les participants d’ALUS Montérégie

MONTÉRÉGIE, LE 15 DÉCEMBRE 2022 – Le 14 décembre dernier, la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada ont souligné les efforts d’agricultrices et d’agriculteurs qui se sont engagés, pour une période de 5 ans, à améliorer l’environnement en participant au...