À la rencontre de Dan MacLean, participant ALUS Î.-P.-É.

Dan MacLean

Dan MacLean, participant ALUS Î.-P.-É (à droite) et Cathy Gallant, directrice générale de la Richmond Bay Watershed Association (à gauche), sur les rives de la rivière Trout (vallée Tyne), sur la ferme Dhachaidh, à l’Île-du-Prince-Édouard. L’expansion de la zone riveraine le long du ruisseau a été réalisée grâce à l’aide d’ALUS, et son reboisement est attribuable à l’aide reçue de la Watershed Association. Ce projet ALUS est aujourd’hui un magnifique corridor faunique boisé, en même temps qu’une zone tampon riveraine des plus efficaces pour sauvegarder la santé de la rivière pour les générations futures. (Photo : Shawn Hill)

Les participants ALUS Î.‑P.‑É. Dan et Dori MacLean sont la sixième génération de MacLean à exploiter la ferme Dhachaidh (un mot gaélique qui signifie « chez soi » et qui se prononce « DAW-hee »), dans la vallée Tyne, à l’Île-du-Prince-Édouard. La ferme Dhachaidh, une ancienne ferme laitière, se concentre maintenant sur la production de céréales et d’oléagineux; elle met fortement l’accent sur l’intendance de l’environnement.

La vallée Tyne est une région bucolique, riche en habitats fauniques, en terres humides et en cours d’eau, dont la rivière Trout (vallée Tyne) – un cours d’eau bien connu pour son omble de fontaine anadrome –, qui traverse la ferme Dhachaidh de part en part.

« Moi qui suis un amateur de pêche à la ligne, je sais combien il est important de protéger la qualité de l’eau et l’habitat de l’omble de fontaine, déclare Dan. Et en tant qu’agriculteur, j’essaie de contribuer à maintenir le cours d’eau aussi sain que possible. C’est là qu’ALUS prend toute son importance. »

À cette fin, ALUS a aidé les MacLean à soustraire à la production agricole des sections de la terre présentant des pentes prononcées et a installé des structures de conservation du sol, comme des voies d’eau herbagées en permanence, pour lutter contre l’érosion et protéger la qualité de l’eau dans la rivière.

Grâce au soutien d’ALUS, les MacLean ont pu élargir la zone tampon existante le long de leur section de la rivière Trout bien au-delà de la norme des 15 mètres.

Les MacLean ont ensuite planté des arbres à l’intérieur de la zone tampon, grâce à un partenariat fructueux avec la Richmond Bay Watershed Association, dont Dan est un des directeurs actuels – il faut souligner que les MacLean appuient les efforts de gestion des bassins hydrographiques communautaires locaux depuis plusieurs décennies et ils continuent de travailler avec la Richmond Bay Watershed Association à la régénération de la rivière Trout.

Ce projet ALUS d’aménagement des berges a produit un magnifique corridor faunique boisé, en même temps qu’une zone tampon riveraine des plus efficaces pour sauvegarder la santé de la rivière pour les générations futures.

Photos prises « avant » et « après »

Photos prises « avant » et « après » un projet ALUS le long des berges de la rivière Trout (vallée Tyne) à la ferme Dhachaidh, à l’Île‑du‑Prince-Édouard. Le soutien d’ALUS a permis aux MacLean d’élargir considérablement la zone tampon le long du cours d’eau; celui de la Richmond Bay Watershed Association en a permis le reboisement. (Photo : Shawn Hill)

 

rivière Trout

Notre coordonnateur de programme ALUS Î.-P.-É., Shawn Hill, a capturé (et relâché) ce superbe omble de fontaine (pesant 1 kg et mesurant 40 cm) dans la section de la rivière Trout (vallée Tyne) qui traverse la ferme Dhachaidh et dont les eaux sont gardées aussi propres et saines que possible par Don et Dori MacLean, avec l’aide du programme ALUS Î.-P.-É. et de la Richmond Bay Watershed Association.

Partagez cette page

ALUS annonce une nouvelle collectivité en Ontario

ALUS annonce une nouvelle collectivité en Ontario

ALUS Lanark aidera les agriculteurs à créer d'importants projets d'infrastructure naturelle, au sud-ouest d'Ottawa.  Un paysage du comté de Lanark mettant en valeur les quartiers proches des communautés rurales et les caractéristiques naturelles.ALUS est heureux...