ALUS Ontario: Il faut tout un village…

ALUS travaille en étroite collaboration avec une multitude d’organismes partout au Canada. En septembre 2018, nous avons célébré la collaboration ontarienne.

In September, 2018, ALUS Canada’s Eastern Hub brought together 19 organizations to explore opportunities for collaboration across the ALUS network in Ontario. Front Row, L to R: Jo-Anne Harbinson (Saugeen Valley Conservation Authority), Sarah Hedges (Ontario Nature), Lindsay Buchanan (Ontario NativeScape, ALUS Lambton), Alyssa Cousineau (Long Point Region Conservation Authority, ALUS Elgin), Keith Reid (Grey Agricultural Services, ALUS Grey-Bruce), Emma Horrigan (Ontario Nature), Casey Whitelock (ALUS Canada). Middle row, L to R: Michelle Primus (ALUS Canada), Christie Kent (Middlesex County), Kate Monk (Ausable Bayfield Conservation Authority), Holly Shipclark (Kawartha Conservation), John Stewart (ALUS Elgin PAC), Brendan Jacobs (Raisin Region Conservation Authority, ALUS Ontario East), Hillary Heard (ALUS Middlesex), Rachel Scholten (Ducks Unlimited Canada), Steve Bradish (ALUS Middlesex PAC), Stephanie Drayer (ALUS Norfolk), Shawn Shao (University of Guelph), Jim Jones (University of Waterloo), Henry Bakker (Ontario Federation of Anglers and Hunters, ALUS Peterborough). Back Row, L to R: Chris Robinson (Ontario Federation of Anglers and Hunters), Ben Hindmarsh (Ontario Ministry of Agriculture, Farms and Rural Affairs), Tim Payne (St. Clair Region Conservation Authority), Don Ciparis (National Farmers Union—Ontario), Shawn Caughell (ALUS Elgin PAC). Photo by Andrew Barrie (OMAFRA).

En septembre 2018, la division de l’Est d’ALUS Canada a réuni 19 organismes afin d’explorer les possibilités de collaboration au sein du réseau ALUS en Ontario. Première rangée, de g. à dr. : Jo-Anne Harbinson (Office de protection de la nature de la vallée de la Saugeen); Sarah Hedges (Ontario Nature); Lindsay Buchanan (Ontario NativeScape, ALUS Lambton); Alyssa Cousineau (Office de protection de la nature de la région de Long Point, ALUS Elgin); Keith Reid (Services agricoles de Grey, ALUS Grey-Bruce); Emma Horrigan (Ontario Nature); Casey Whitelock (ALUS Canada). Deuxième rangée, de g. à dr. : Michelle Primus (ALUS Canada); Christie Kent (comté de Middlesex); Kate Monk (Office de protection de la nature d’Ausable Bayfield); Holly Shipclark (Kawartha Conservation); John Stewart (comité consultatif du partenariat ALUS Elgin); Brendan Jacobs (Office de protection de la nature de la région de Raisin, ALUS Ontario East); Hillary Heard (ALUS Middlesex); Rachel Scholten (Canards Illimités Canada); Steve Bradish (comité consultatif du partenariat ALUS Middlesex); Stephanie Drayer (ALUS Norfolk); Shawn Shao (Université de Guelph); Jim Jones (Université de Waterloo); Henry Bakker (Fédération des pêcheurs et des chasseurs de l’Ontario, ALUS Peterborough). Troisième rangée, de g. à dr. : Chris Robinson (Fédération des pêcheurs et des chasseurs de l’Ontario); Ben Hindmarsh (ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario); Tim Payne (Office de protection de la nature de la région de St. Clair); Don Ciparis (Syndicat national des cultivateurs – Ontario); Shawn Caughell (comité consultatif du partenariat ALUS Elgin). Photo par Andrew Barrie (MAAARO).

L’intégration est un des principes directeurs d’ALUS Canada : ALUS travaille en collaboration avec les programmes de protection de la nature existants, les groupes agricoles et tous les ordres de gouvernement pour assurer l’exécution du programme dans chaque collectivité ALUS. De temps à autre, une occasion se présente de célébrer – et de renforcer – ces liens essentiels.

Le 27 septembre 2018, la directrice de la division de l’Est d’ALUS Canada, Casey Whitelock, a organisé un atelier réunissant 19 organismes qui collaborent étroitement avec ALUS en Ontario. L’atelier d’une journée comprenait une tournée matinale des projets ALUS et un après-midi de rencontres au cours desquelles on a discuté de stratégies visant à renforcer l’exécution du programme ALUS dans l’ensemble de la province.

Outre les employés d’ALUS Canada, les huit collectivités ALUS de l’Ontario étaient représentées :

  • ALUS Middlesex
  • ALUS Norfolk
  • ALUS Grey-Bruce (en partenariat avec les Services agricoles de Grey),
  • ALUS Elgin (en partenariat avec l’Office de protection de la nature de la région de Long Point),
  • ALUS Chatham-Kent (en partenariat avec l’Office de protection de la nature de la vallée de la Thames inférieure),
  • ALUS Peterborough (en partenariat avec la Fédération des pêcheurs et des chasseurs de l’Ontario),
  • ALUS Lambton (en partenariat avec l’Ontario NativeScape)
  • ALUS Ontario East (en partenariat avec l’Office de protection de la nature de la région de Raisin).

La coordonnatrice du programme ALUS Middlesex, Hillary Heard (au centre), ainsi que les employées d’Ontario Nature, Sarah Hedges et Emma Horrigan, profitent d’un moment de détente pendant la visite d’un bassin de sédiments situé sur le site d’un projet ALUS Elgin sur les terres humides, dans le cadre de l’atelier de la division de l’Est d’ALUS Canada.

Se sont également joints à l’équipe ALUS des représentants d’organismes clés qui travaillent en étroite collaboration avec ALUS en Ontario, soit l’Office de protection de la nature d’Ausable Bayfield, Canards Illimités Canada, Kawartha Conservation, le comté de Middlesex, le Syndicat national des cultivateurs (SNC) – Ontario, le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO), Ontario Nature, l’Office de protection de la nature de la vallée de la Saugeen, l’Office de protection de la nature de la région de St. Clair, l’Université de Guelph et l’Université de Waterloo.

Bon nombre de ces organisations, comme le Syndicat national des cultivateurs, comptent parmi nos sympathisants et collaborateurs de longue date. « Les trois grands principes stratégiques du Syndicat national des cultivateurs sont centrés sur la durabilité économique, sociale et environnementale de l’agriculture – et ALUS les couvre tous les trois », a déclaré le conseiller par mandat spécial du SNC, Don Ciparis, lors de la visite d’ALUS Elgin. « Nos cadres et nos membres adhèrent au concept ALUS et nous nous efforçons de sensibiliser les gens au programme. »

L’atelier réunissait également certains organismes pour lesquels la collaboration avec ALUS est une expérience relativement nouvelle. ALUS Peterborough n’existe que depuis 2017, mais selon Holly Shipclark, coordonnatrice de l’intendance à Kawartha Conservation, les bénéfices dans la région sont déjà bien tangibles :

« Nous sommes constamment à la recherche d’outils capables d’aider les propriétaires terriens à assurer une bonne intendance de leurs propriétés. ALUS est un outil fantastique et unique; il aide les agriculteurs à aller de l’avant avec leurs projets », affirme Shipclark, qui se réjouit de la nature intégrée du programme ALUS.

« Le coordonnateur du programme ALUS établit le contact avec un agriculteur et commence à envisager un projet. Si Kawartha Conservation a déjà en place un programme qui colle au programme ALUS, nous jumelons les deux programmes. Il est encore tôt pour en juger, mais c’est la vision que nous avons et nous commençons à la voir se concrétiser », ajoute-t-elle.

Alyssa Cousineau, ALUS Elgin’s Program Coordinator, conducted a project tour as part of a day-long workshop for collaborators in ALUS Canada’s Eastern Hub. On this site, Cousineau spoke about wetland maintenance, stressing how and why to control the invasive species, Phragmites australis.

Alyssa Cousineau, coordonnatrice du programme ALUS Elgin, a organisé une visite de projet dans le cadre de l’atelier d’une journée qui a réuni les collaborateurs de la division de l’Est d’ALUS Canada. Sur ce site, Cousineau a parlé de l’importance de protéger les terres humides et expliqué comment et pourquoi il faut lutter contre l’espèce envahissante Phragmites australis (roseau commun).

Shipclark, Ciparis et tout le groupe ont visité trois sites ALUS Elgin et présenté des projets de protection des terres humides et des prairies ainsi que des projets de contrôle des sédiments, projet qui ont été élaborés par ALUS en collaboration avec plusieurs organismes partenaires dont l’Office de protection de la nature de la région de Long Point, l’Office de protection de la nature du ruisseau Catfish, le Programme d’assainissement de l’eau d’Elgin, l’Association pour l’amélioration des sols et des récoltes de l’Ontario et Canards Illimités Canada.

De fait, le travail collaboratif avec différents organismes est un aspect essentiel du travail de nombreux coordonnateurs du programme ALUS. « En travaillant avec les organismes environnementaux de la région, nous sommes en mesure d’accroître notre capacité à mettre en œuvre de nouveaux projets », de dire Alyssa Cousineau, coordonnatrice du programme ALUS Elgin. « Ces derniers nous aident à perfectionner nos connaissances techniques, de sorte que nous sommes en mesure d’offrir à notre collectivité le plus de services écosystémiques possible. »

Au bout du compte, cet événement aura été l’occasion idéale pour ALUS Canada, ses organismes partenaires et tous ses collaborateurs de travailler ensemble. « Nous avons défini des mesures à prendre pour aller de l’avant avec un réseau encore plus axé sur la cohésion et la collaboration, et cela, dans toutes les collectivités ALUS en Ontario », a déclaré Mme Whitelock.

Grâce au soutien continu de ces importants organismes, ALUS continuera d’offrir un programme hautement intégré et efficace, en travaillant de concert avec les agriculteurs et les éleveurs pour produire des services écosystémiques dans les collectivités locales.

Remerciements
La tenue de cet atelier de la division de l’Est d’ALUS Canada a été rendue possible grâce au soutien financier du gouvernement de l’Ontario, par l’entremise de la Fondation Trillium de l’Ontario. L’atelier a été organisé par ALUS Canada en partenariat avec Ontario Nature. Merci à ALUS Elgin d’avoir organisé la visite du projet et merci au restaurant New Sarum Diner pour le succulent dîner offert dans un endroit fantastique. Nous tenons également à remercier chaque organisme d’avoir participé à l’atelier et, comme toujours, d’avoir travaillé si efficacement à l’exécution du programme ALUS en Ontario.

IMG_9354-pixlr

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...