Ian et Serena Donovan, des pionniers d’ALUS

Ian et Serena Donovan améliorent la productivité et la biodiversité grâce à leur travail avec ALUS.

Ian Donovan, from ALUS Vulcan, Alberta.

Ian Donovan, d’ALUS Vulcan, Alberta.

En 2019, Ian et Serena ont inscrit 5 hectares  des 1200 hectares de leur ferme mixte de quatrième génération au programme ALUS Vulcan.

Produisant en grande partie du blé, de l’orge, du canola et des pois, les Donovan ont été mis au défi par une parcelle particulièrement peu coopérative de leur terre. En effet, l’un de leurs champs se trouve dans une zone de basse altitude fréquemment inondée, ce qui le rendait impossible à gérer selon leur modèle d’entreprise.

« Nous avions une parcelle en basse altitude qui a historiquement été toujours trop humide pour que nous puissions y accéder pour semer avec notre gros équipement », dit Ian.

En s’associant à ALUS Vulcan, les Donovan ont pu utiliser cette parcelle marginale d’une autre façon et protéger la zone humide naturelle en plantant une couverture végétale permanente.

Les avantages de ce partenariat sont doubles pour les Donovan : ils améliorent la productivité globale de leur terre en retirant les zones problématiques de la production et ils créent un habitat pour soutenir la faune et améliorer l’environnement.

La couverture herbeuse a contribué à améliorer la qualité du sol sur les terres des Donovan en réduisant la salinité du sol, l’herbe aidant à capturer et à stocker les nutriments. Ainsi, en gérant cette parcelle de terre inondable d’une nouvelle manière, ils ont également amélioré la santé des terres en production environnantes.

Et comme le processus de régénération se poursuit sur leur terre grâce à la couverture herbeuse et à la zone humide protégée, la capacité de la terre à retenir l’eau s’améliore également.

The Donovan Farm, ALUS Vulcan, Alberta.

La ferme Donovan, ALUS Vulcan, Alberta.

Les avantages de ce projet  ALUS relativement petit de 5 hectares sont perceptibles pour les Donovan. Ils ont décrit l’augmentation de la biodiversité, avec l’arrivée de nombreuses espèces de plantes et d’animaux qu’ils n’avaient jamais vues auparavant.

« En réensemençant de l’herbe, nous fournissons un habitat à la faune et à la flore et nous revitalisons la production de la terre. »

L’eau étant captée par la couverture herbeuse permanente, la réduction du ruissellement agricole dans la zone humideؙ résulte en une eau plus propre dans la zone humide.  Les animaux sauvages profitent de celle-ci. En effet, des zones humides saines sont essentielles pour assurer un réseau alimentaire riche qui soutient de nombreuses espèces et stimule la biodiversité.

Pour les Donovan, l’idée de redonner va au-delà de l’environnement et s’étend à l’ensemble de la collectivité. Ce n’est pas étonnant, Ian et Serena ont tous deux été conseillers du comté de Vulcan et Ian est un ancien préfet ainsi qu’un ancien député de Little Bow.

Chez ALUS, nous sommes fiers de compter Ian et Serena Donovan parmi nos pionniers en Alberta.

A comparison over the years of the Donovan project.

Une comparaison èa travers les années du projet des Donovan.

Partagez cette page

ALUS annonce une nouvelle collectivité en Ontario

ALUS annonce une nouvelle collectivité en Ontario

ALUS Lanark aidera les agriculteurs à créer d'importants projets d'infrastructure naturelle, au sud-ouest d'Ottawa.  Un paysage du comté de Lanark mettant en valeur les quartiers proches des communautés rurales et les caractéristiques naturelles.ALUS est heureux...