Le séminaire annuel de la division de l’Est: une occasion en or

Le séminaire annuel de la division de l’Est est une occasion en or pour l’équipe d’ALUS de parler de son expérience, de résoudre les problèmes et d’enchaîner les succès.

Par Casey Whitelock, Responsable divisionnaire (est), ALUS Canada
La tournée sur le terrain de 2017 organisée par la division de l’Est d’ALUS Canada

La tournée sur le terrain de 2017 organisée par la division de l’Est d’ALUS Canada comprenait une visite sur le terrain des projets ALUS locaux. Ici, la délégation entière explore un canal de drainage pérenne sur la ferme du participant Lawrence St. Denis. Ce projet ALUS sert à réduire l’érosion des sols et à produire de l’eau plus propre, un service écosystémique important pour la localité.

Le séminaire annuel de la division de l’Est d’ALUS Canada donne aux coordonnateurs du programme ALUS, aux membres du comité consultatif du partenariat communautaire d’ALUS et au personnel d’ALUS Canada de parler de leurs expériences, de résoudre les problèmes et d’enchaîner les succès.

Nos séances de formation, auxquelles huit communautés ALUS de l’Ontario et du Québec ont été représentées l’an dernier, à Cornwall, en Ontario, ont porté entre autres sur la rédaction des demandes de subventions, le projet New AcreMC, l’établissement de partenariats communautaires, le recrutement d’agents de liaison avec les agriculteurs.

L’Office de protection de la nature de la région de Raisin a organisé un souper d’accueil au Cooper Marsh Visitors Centre lors de notre première soirée, où nous avons été informés des projets en cours de l’organisme et de son association avec le programme ALUS Ontario de l’est.

Nous avons également accueilli Leah Blechschmidt, de l’Université de Guelph, qui a exposé ses recherches sur les avantages économiques de la préservation des pollinisateurs sur les fermes.

Le séminaire de 2017 de la division de l’Est d’ALUS Canada

Grâce à la représentation de sept communautés de l’Ontario et d’une communauté du Québec, le séminaire de 2017 de la division de l’Est d’ALUS Canada a constitué une occasion en or de parler des différentes expériences, de résoudre des problèmes et d’enchaîner les succès d’ALUS dans cette région du Canada.

Au cours de la première journée complète du séminaire, Brendan Jacobs, coordonnateur de programme ALUS Ontario de l’est, a dirigé une tournée de plusieurs lieux du projet ALUS dans sa localité.

Le groupe entier a exploré un canal de drainage pérenne sur la ferme de culture commerciale de Lawrence St. Denis, un participant au programme ALUS. Ce projet ALUS est une zone le long d’un fossé de drainage, planté d’un mélange d’herbes, d’arbres et d’arbustes indigènes. Il sert à réduire l’érosion du sol en filtrant l’eau de pluie qui s’écoule des champs, protégeant ainsi la qualité de l’eau locale, un service écosystémique important pour la collectivité.

Nous avons aussi visité Kurt MacSweyn, un autre participant d’ALUS Ontario de l’est, qui a environ 20 acres de projets ALUS sur sa ferme de houblon et de culture commerciale. Nous avons exploré des projets où M. MacSweyn maintient une zone de retrait riveraine, ou zone tampon, le long de la rivière, ainsi que des projets de haies fruitières qui produisent d’excellents habitats fauniques sur la ferme.

Brendan Jacobs, coordonnateur d’ALUS Ontario East, et le participant Kurt MacSweyn

Brendan Jacobs, coordonnateur d’ALUS Ontario East, et le participant Kurt MacSweyn parlent du projet ALUS de Kurt dans l’Est de l’Ontario, lors du séminaire sur le terrain de 2017 de la division de l’Est.

Le troisième arrêt de notre tournée était la ferme Cedar Croft Farm and Apiaries, où ALUS aide Stephen Burgess à maintenir ses vastes projets de terres humides et de reboisement, y compris des plantations respectueuses des pollinisateurs.

Nous avons également été impressionnés par les projets sur la ferme de Marc Bercier, participant ALUS et membre du comité consultatif du partenariat. ALUS Ontario de l’est aide M. Bercier à établir et à entretenir une série de terres humides pour recueillir les eaux de ruissellement et de drainage au moyen de tuyaux de ses grandes cultures commerciales. Ces terres humides permettent de débarrasser l’eau des sédiments et éléments nutritifs excédentaires avant qu’elle ne s’infiltre dans la nappe phréatique, assainissant ainsi l’eau utilisée par l’ensemble de la collectivité.

La dernière zone humide du complexe non seulement filtre l’eau, mais fournit également un habitat aux amphibiens. Pendant la tournée, M. Bercier a expliqué que l’on peut entendre des ouaouarons coasser tout au long du printemps et de l’été.

Un beau projet d’ALUS Ontario de l'est

Marc Bercier, participant d’ALUS Ontario de l’est et membre du comité consultatif du partenariat, a donné aux participants une visite guidée de ses projets ALUS.

Rafraîchis par la tournée sur le terrain, nous avons repris les réunions intensives de planification et de formation. Après trois jours de réseautage, d’échange des connaissances et de planification pour engranger les succès, les participants au séminaire  sont retournés dans leurs localités d’origine prête à réinvestir l’inspiration, les compétences et l’enthousiasme ravivés dans leurs programmes ALUS.

Attendez-vous à voir de nouvelles occasions, une sensibilisation accrue et des projets novateurs dans les localités soutenues par ALUS en Ontario et au Québec.

Remerciements
Merci à Brendan Jacobs, coordonnateur du programme ALUS Ontario de l’est, d’avoir accueilli le séminaire, à l’Office de protection de la nature de la région de Raisin d’avoir organisé le souper, et aux participants ALUS Lawrence St. Denis, Kurt MacSweyn, Stephen Burgess et Marc Bercier de nous avoir montré leurs projets ALUS. Merci aussi à Leah Blechschmidt de la présentation de sa fascinante recherche et à tous les participants de partout au Canada pour leur participation.

 

 

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...