Ensemble pour accroître l’impact d’ALUS

L’équipe d’ALUS s’est enfin retrouvée pour échanger lors des jamborees régionaux 2022.

En septembre et octobre 2022, ALUS a organisé trois jamborees afin de permettre à l’équipe dispersée à travers le pays de se réunir, de visiter des projets et discuter de notre mission commune.

ALUS est fière d’être une organisation décentralisée. Les membres de l’équipe travaillent depuis leurs collectivités respectives à travers le Canada. Cela permet de mieux soutenir les programmes locaux d’ALUS et de maximiser l’impact sur le terrain. Des événements tels que les jamborees de l’Ouest, des Prairies et de l’Est renforcent les liens entre l’équipe nationale, les partenaires locaux et les participants. 

Les coordonnatrices et coordonnateurs ALUS et les membres des comités consultatifs de partenariat (CCP) mettent en œuvre des changements sur le terrain, tandis que l’équipe nationale d’ALUS assure le bon fonctionnement de l’organisation et sert de liant entre les différentes collectivités. 

Jamboree de l’Est

Les membres de l’équipe ALUS et ses partenaires du Québec et de l’Ontario se sont rendus à Ottawa pour le jamboree de l’Est. Le groupe a visité quatre fermes de la région d’Ottawa. Le premier arrêt a eu lieu à Kirkview Farms pour rencontrer Mike et Cora MacGillivray, qui élèvent principalement des bovins Lowline Angus (ou Aberdeen), des porcs et de la volaille sur une ferme de 80 hectares. Participants ALUS depuis 2019, Mike et Cora ont également ajouté des pratiques d’agriculture régénérative à leur exploitation. Avec son projet ALUS, Kirkview Farms a introduit 2 hectares de haies brise-vent, où près de 5000 arbres et arbustes indigènes créent un habitat pour la faune. Même par une journée grise d’automne, on pouvait y observer la faune et une abondance d’insectes dans les pâturages. 

La visite suivante s’est déroulée sur la ferme de Marc Bercier. Lauréat du prix Dave Reid 2020, Marc gère un superbe projet de milieu humide dans une zone riveraine et prévoit même étendre la superficie de ce projet. Motivé par le désir de prendre soin de sa terre mais aussi d’apprendre d’elle, Marc continue de maintenir et développer ses projets ALUS pour le bien des sols, de l’eau, de sa famille et de sa collectivité.

Les participants ont également visité un projet d’haie comestible récemment planté par Paul Desrosiers, à Embrun. Les plantes fourragères soigneusement sélectionnées poussent avec succès le long de la route.  

Pour terminer cette tournée, l’équipe a visité la ferme de Kurtis Andrews à Metcalfe. En partenariat avec ALUS, M. Andrews a entamé le processus de création d’un milieu humide dans une zone marginale de sa ferme de près de 20 hectares, afin de protéger la faune. La visite de ces projets à différentes phases d’avancement a permis à l’équipe d’en apprendre un peu plus sur chaque étape de mise en place d’un projet ALUS.  

Jamboree de l’Ouest

En Alberta, l’équipe ALUS a retrouvé les coordonnatrices et coordonnateurs ALUS et les membres des comités consultatifs de partenariat (CCP)  de près de 18 collectivités pour échanger au sujet d’ALUS.

Lors du jamboree de l’Ouest, le groupe a visité des projets dans la région de Northern Sunrise County. Le périple a commencé par une visite de la ferme Williams. Corinna Williams entretient une bande écologique de 1200 mètres de longueur, établie avec ALUS en 2017 avec 6500 semis de rose épineuse, de framboisier, de saule-loup, de cornouiller osier rouge, de bouleau blanc et d’autres espèces. Cinq ans plus tard, ce projet démontre l’impact clair des projets d’ALUS, car il joue un rôle clé dans le maintien de l’eau sur la terre, même pendant les épisodes de sécheresse qui peuvent être longs et difficiles dans la région.

Pour leur deuxième arrêt, le groupe a visité Front Porch Farm, la maison de la famille Rosendal. La famille Rosendal a été reconnue comme finaliste du prix Dave Reid 2022. En 2017, les Rosendal ont construit un vaste milieu humide servant d’infrastructure naturelle qui produit des des services écosystémiques et un lieu pour la biodiversité.

Jamboree des Prairies

Dans la région des prairies, l’équipe s’est réunie dans la municipalité d’Emerald Park, à l’est de Regina, en Saskatchewan. Les coordonnatrices, coordonnateurs et membres des comités consultatifs de partenariat ont eu la chance de partager les défis et les succès de leurs collectivités entre eux ainsi qu’avec l’équipe nationale et le CEO d’ALUS, Bryan Gilvesy. Ensemble, ils ont visité trois sites dans la collectivité d’ALUS WUQWATR.

Le premier site était la propriété de Dale Sigurdson, dans la pittoresque vallée Qu’Appelle. En 2020, les Sigurdson ont établi une clôture d’exclusion écologique avec ALUS. La clôture empêche le bétail de perturber les écosystèmes riverains sensibles. Le projet contribue à protéger les rives de la rivière Qu’Appelle de l’érosion et empêche les sédiments de pénétrer dans la rivière, ce qui profite à l’habitat aquatique et à la qualité de l’eau en aval.

Le deuxième site visité était le projet de clôture d’exclusion 2022 de Bob Wilson, qui protège la zone riveraine et un ruisseau adjacent. Comme de nombreux projets de clôture d’exclusion, celui-ci est bénéfique pour l’habitat aquatique, en réduisant les nutriments, en améliorant l’habitat, en capturant les sédiments et en fournissant une eau assainie.

Enfin, le groupe a visité le projet 2017 de Warren Wild. Ce projet consistait à convertir des terres cultivées marginales en fourrage. Warren a ensemencé de plantes fourragères plus de 13 hectares de terres cultivées marginales. Il a de plus aménagé des milieux humides, des écosystèmes riverains et un ruisseau saisonnier qui traverse la propriété.

ALUS est fière de sa croissance qui lui permet de soutenir encore plus de projets de conservation en Amérique du Nord. L’un des principaux atouts du modèle ALUS réside dans la structure de l’organisation, qui repose sur les collectivités qui oeuvrent sur le terrain. Des événements comme les jamborees sont indispensables pour faciliter la connexion entre les collectivités et l’équipe nationale qui assurent ensemble le succès du programme à travers le pays.

2022, une année record pour les participants d’ALUS Montérégie

2022, une année record pour les participants d’ALUS Montérégie

MONTÉRÉGIE, LE 15 DÉCEMBRE 2022 – Le 14 décembre dernier, la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada ont souligné les efforts d’agricultrices et d’agriculteurs qui se sont engagés, pour une période de 5 ans, à améliorer l’environnement en participant au...