Heather et Mark Shouldice: bâtir des zones tampons protectrices

Grâce à ALUS, l’entreprise Big Rock Bison obtient d’excellents résultats avec ses zones tampons écosystémiques et son habitat mature.

Heather et Mark Shouldice

Heather et Mark Shouldice se tiennent devant leur projet de zone humide d’ALUS.

Pendant plus de six ans, Mark Shouldice, avec l’aide de sa femme Heather et de leurs enfants Ty et Ellie, a mis sur pied Big Rock Bison, une exploitation d’élevage de bisons respectueuse de l’environnement à Shallow Lake, en Ontario. Big Rock Bison assure l’élevage de bisons entièrement nourris à l’herbe en vue d’en vendre la viande et d’offrir des animaux reproducteurs. Les Shouldice ont aussi créé une collation saine au bison appelée un Buff snack stick. Ce bâtonnet est commercialisé à l’échelle du Canada et est désigné comme un produit Amazon’s Choice sur le site Amazon.ca.

Parmi les nombreux rôles qu’ils assument, Mark et Heather se considèrent notamment comme des intendants de la terre. En effet, depuis la création de Big Rock Bison, ils ont œuvré à restaurer les prairies sur la terre de leur exploitation de 200 acres.

Le fait de se joindre à ALUS Grey-Bruce en 2017 a permis à Mark de consacrer 16,5 acres de sa terre à la conservation des zones riveraines et des habitats. En collaboration avec ALUS, Mark a notamment clôturé dix acres de terrain recouvert d’une brousse mature, et élargi une zone humide la jouxtant pour protéger une prairie et une zone humide.

ALUS arbres matures

Le projet ALUS des Shouldice comporte 50 arbres matures et une couverture végétale sauvage

« Dans les alentours (et partout ailleurs), les prairies disparaissent à vitesse grand V » a indiqué Mark, pour expliquer sa motivation à participer au programme ALUS. Grâce à l’isolation de ces acres de terrain contre le troupeau, la terre de Mark peut faire office d’habitat pour un grand éventail d’animaux, d’insectes et de plantes.

Selon Mark, le projet a eu des répercussions positives inattendues. En effet, un jour, alors qu’il marchait dans le secteur de son projet il a été étonné de croiser une couleuvre aquatique qui avait établi ses quartiers dans sa zone humide.

« Je pense que c’était une couleuvre aquatique sur les stéroïdes, a plaisanté Mark. J’ai pensé que mon voisin avait laissé échapper son python ou son boa! »

Toute la famille, que ce soit Mark, Heather, Ty ou Ellie, adore ce que les écosystèmes, rendus possibles grâce à leurs projets ALUS, apportent à leur terre, mais aussi à leur vie.

« Ce sont les oiseaux et les animaux qui ont décidé d’élire domicile sur notre terre, a déclaré Mark, pour expliquer ce qui rendait leurs projets ALUS importants pour leur famille. Nous en voyons de plus en plus chaque année. »

La famille Shouldice

La famille Shouldice. Dans le sens horaire : Mark, Heather, Ellie et Ty.

Les bisons jouent aussi un rôle clé dans l’écosystème. « Nous avons appris et observé que les poils et les fibres laissés en très grandes quantités par les bisons font d’excellents matériaux de construction pour les nids et les abris » a précisé Mark, pour commenter la présence des oiseaux sur la terre de Big Rock Bison. « C’est cyclique, a ajouté Mark, et ces matériaux attirent de plus en plus d’oiseaux et d’animaux chaque année. »

« Nous avons en réalité fait le suivi du nombre d’oiseaux et d’animaux que nous repérons sur notre terre, a affirmé Mark. L’écosystème ici est florissant, qu’il s’agisse des papillons, des grillons, des abeilles ou des gros mammifères comme les chevreuils, les renards et les coyotes, ou encore des oiseaux, dont les faucons, les aigles et les harfangs des neiges. »

La richesse des écosystèmes créés grâce aux projets ALUS a incité Mark à explorer d’autres manières de faire profiter sa terre. Actuellement, il envisage d’introduire dans les zones humides un mélange de fleurs sauvages et d’autres espèces indigènes. C’est là une caractéristique observée dans le cadre de plusieurs projets ALUS : une fois qu’un projet est bien en place, le producteur prend de lui-même des initiatives afin de l’améliorer. ALUS contribue à créer une cascade de bienfaits pour les terres et les producteurs.

Et pour les Shouldice, la gouvernance de la terre repose tout autant sur leur plaisir personnel que sur la prospérité de leur exploitation. Lorsque la terre est saine et florissante, les bisons sont sains et vigoureux.

« Un écosystème durable, voilà ce que nous tenons à créer ici, et les choses s’améliorent d’année en année. Les bisons sont très efficaces pour fertiliser la terre et faire pénétrer les graines dans le sol; nous gérons bien la terre afin qu’elle ne fasse pas l’objet d’un surpâturage, et nous lui laissons le temps nécessaire pour se rétablir, a affirmé Mark. Nos efforts seront continus et incessants ». Une mission essentielle pour qui souhaite suivre le magnifique rythme de la vie, aussi bien écologique que durable.

Des bisons

Des bisons qui paissent sur une prairie naturelle de la terre de Big Rock Bison.

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...