Des projets de biodiversité et de vie sauvage dans la région du Grand Toronto grâce à une nouvelle collectivité ALUS

La région de Peel, la Credit Valley Conservation Authority et la Toronto and Region Conservation Authority s’associent pour le projet pilote ALUS Peel

ALUS Peel Pilot

Le paysage rural de la région de Peel est incroyablement diversifié, offrant une tapisserie d’espaces agricoles ouverts, de haies et de brise-vent, de forêts naturelles, de zones humides et de rivières.

MISSISSAUGA, 14 MARS 2022 — ALUS est heureux d’annoncer une nouvelle collectivité dans la région du Grand Toronto (RGT). Le projet pilote ALUS Peel aidera les agriculteurs à élaborer des solutions fondées sur la nature pour renverser la perte de biodiversité et faire face aux impacts du changement climatique, tels que les inondations, la mauvaise qualité de l’eau et la perte d’habitat, entre autres.

Cette nouvelle collectivité ALUS soutiendra les agriculteurs de la région de Peel et contribuera à protéger les eaux d’amont de la rivière Credit, de la rivière Humber, du ruisseau Etobicoke et du ruisseau Mimico, qui jouent tous un rôle fondamental dans la qualité de l’eau pour les collectivités en aval et le lac Ontario.

« La région de Peel est heureuse de s’associer à la Credit Valley Conservation, la Toronto and Region Conservation Authority et à ALUS Canada pour créer le projet pilote ALUS Peel. En nous appuyant sur le succès et la réputation du programme Peel Rural Water Quality, nous sommes ravis d’offrir un soutien supplémentaire aux agriculteurs pour les aider à gérer leurs terres et les cours d’eau afin d’améliorer la qualité de l’eau, du sol et de l’air et d’améliorer l’habitat faunique », a déclaré Jennifer Innis, conseillère régionale, présidente de la Toronto and Region Conservation Authority et membre du Peel Agricultural Advisory Working Group.

La région de Peel compte près de 1,5 million de résidents et est située dans la région du Grand Toronto, l’une des régions les plus densément peuplées du Canada. La partie sud de la région de Peel comprend les municipalités principalement urbaines de Mississauga et de Brampton, tandis que la ville de Caledon, dans le nord de la région, est plus rurale. La production agricole est diversifiée, allant de la production de fruits et légumes, aux vignobles, cidreries et brasseries, en passant par la production de grandes cultures et de bétail.

Les agriculteurs de la région de Peel entretiennent une relation de longue date avec la région et les offices de protection de la nature locaux, mettant en œuvre des projets agroenvironnementaux sur leurs terres au profit de leurs terres, leurs collectivités et de la nature. Depuis 2004, la région de Peel, la Credit Valley Conservation (CVC) et la Toronto and Region Conservation Authority (TRCA) ont mis en œuvre le programme Peel Rural Water Quality, avec la participation de 19 % de la collectivité agricole et la réalisation de projets environnementaux évalués à plus de 4,7 millions de dollars.

Le projet pilote ALUS Peel élargit le programme Peel Rural Water Quality pour y inclure le modèle ALUS. L’union de ces deux programmes permettra de mettre davantage de ressources à la disposition des agriculteurs qui cherchent à entreprendre des projets de gérance environnementale à long terme sur leurs terres.

« Le partenariat avec la région de Peel, CVC et TRCA démontre que le modèle ALUS et les agriculteurs qui conservent l’environnement jouent un rôle essentiel dans les collectivités qui cherchent des solutions aux impacts du changement climatique », affirme Bryan Gilvesy, PDG d’ALUS. « La valeur écologique créée par ALUS et ses participants est déjà ressentie dans les collectivités à travers le pays et s’avère essentielle à la résilience des collectivités les plus densément peuplées du Canada. »

ALUS Peel adoptera un large éventail de projets d’infrastructure naturelle, tels que la plantation d’arbres, la restauration de zones humides, de cours d’eau et de prairies, le contrôle de l’érosion des sols dans les champs et les clôtures pour le bétail. Ces projets permettront d’obtenir des résultats écologiques fondamentaux, en améliorant l’habitat de la faune, la qualité du sol et de l’eau et la séquestration du carbone.

Ces résultats sont cruciaux pour la région de Peel, qui comprend un paysage diversifié et unique, où vivent plusieurs espèces en péril, comme la salamandre de Jefferson, le méné long, le goglu des prés et la sturnelle des prés. La moraine d’Oak Ridges et l’escarpement du Niagara traversent également la région. Ces reliefs représentent des écologies uniques dans le sud de l’Ontario et sont reconnues comme des zones d’importance nationale et mondiale.

« J’encourage chaque agriculteur à faire une analyse critique de ses terres. Si vous avez des zones sensibles sur le plan environnemental, si vous avez du mal à produire une récolte rentable ou si votre exploitation est inefficace, envisagez de planter des arbres, des plantes et des fleurs sauvages indigènes ou de construire une zone humide », dit Gary Mountain, agriculteur de la région de Peel et président du Peel Agricultural Advisory Working Group. « Grâce à cette nouvelle opportunité, non seulement vous recevrez un financement pour établir le projet, mais la conservation et l’entretien continu du site seront reconnus par un paiement annuel de 150 $ par acre par an. »

Le projet pilote ALUS Peel ne serait pas possible sans le soutien de la Greenbelt Foundation.

La croissance du réseau de collectivités ALUS démontre l’efficacité d’une organisation communautaire, où les décisions qui ont un impact écologique sont prises au niveau local par les agriculteurs qui travaillent à la mise en œuvre et au maintien des écosystèmes dans leurs collectivités.

 

À propos d’ALUS
ALUS (à l’origine un acronyme pour Alternative Land Use Services) est un organisme de bienfaisance qui aide les productrices et producteurs agricoles à instaurer et conserver sur leurs terres des zones humides, des haies brise-vent, des zones tampons riveraines, des habitats fauniques, des pratiques agricoles régénératrices et d’autres projets environnementaux afin de préserver l’agriculture et la biodiversité au profit des collectivités et des générations futures. ALUS fournit de l’expertise, des ressources et un soutien financier direct à un réseau de plus d’un millier d’agriculteurs et d’éleveurs qui fournissent des services écosystémiques dans plus d’une trentaine de collectivités au Canada, tels qu’une eau plus propre, une biodiversité accrue, la séquestration du carbone, le contrôle de l’érosion, l’atténuation des inondations et la création et préservation d’habitats pour les pollinisateurs et la faune. Pour en savoir plus, consultez ALUS.ca. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Restaurer la biodiversité par la marge

Restaurer la biodiversité par la marge

Les agriculteurs et agricultrices d’ALUS ont les outils et le savoir-faire pour restaurer la biodiversité dans l’intérêt de tous les Canadiens et Canadiennes. C’est le moment d’investir en eux. Il y a près de 15 millions d’hectares de terres agricoles marginales ou...

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Une action collaborative menée à l’échelle de la chaîne d’approvisionnement réunit des partenaires dans le cadre d’un projet pilote d’intendance de l’eau au profit du lac WinnipegLes intervenants discutent du projet pilote lors d’une réunion à Winnipeg, le 29 juin. De...