Daryll et Pam Hirtle : des pionniers d’ALUS

Améliorer les infrastructures pour une cohabitation harmonieuse

Hirtle Crossing.

Affectueusement appelé Hirtle Crossing, il s’agit du passage qui permet au bétail de traverser le ruisseau creek.

Daryll et Pam Hirtle élèvent des moutons, des chèvres et des bovins sur leur ferme du comté de Red Deer. Ils ont rejoint ALUS Red Deer County en 2018 après avoir cherché une solution à l’impact que leurs troupeaux avaient sur le ruisseau creek, qui traverse leurs terres.

Lors d’une conversation avec une entreprise de clôture locale sur la manière d’améliorer l’infrastructure de leur exploitation, on leur a dit que le programme ALUS pourrait répondre à leurs besoins.

La première chose que les Hirtle ont faite avec ALUS a été de clôturer les deux côtés du ruisseau avec une clôture électrique à quatre brins pour empêcher le bétail et les moutons d’entrer dans les zones sensibles qui nécessitent une exclusion totale pour protéger le ruisseau, et une clôture à deux brins où ils doivent seulement gérer l’intensité du pâturage du bétail ou des moutons. La clôture a été conçue avec suffisamment d’espace pour faire paître le bétail lorsque le moment et les conditions sont favorables.

Fence at Hirtle Farm, Red Deer County.

Les clôtures empêchent le bétail de se déplacer dans l’écosystème sensible des zones humides.

Ensuite, Daryll et Pam ont installé un système d’abreuvement alternatif alimenté par l’énergie solaire pour éloigner le bétail du ruisseau en lui donnant une autre source d’eau potable. Le système d’abreuvement alternatif pompe l’eau du ruisseau et est commandé par un interrupteur à flotteur lorsque les vaches viennent s’abreuver. Un atout supplémentaire de cette installation est la portabilité – le système d’abreuvement peut être facilement déplacé à différents endroits selon les besoins, là où une tuyauterie permanente, réactive aux niveaux d’eau saisonniers du ruisseau sera installée. Cela permet aux Hirtle d’avoir plus de souplesse pour la gestion des troupeaux et de leur impact en empêchant la surutilisation d’une zone particulière.

Le troisième problème que les Hirtle ont résolu grâce à ALUS était de savoir comment déplacer les vaches d’un côté du ruisseau à l’autre sans les faire patauger dans le ruisseau. La solution a consisté à trouver un endroit étroit dans le chenal du ruisseau et à y poser un tapis de gréement. Cela crée un pont de fortune que les animaux peuvent utiliser. Selon Pam, il a fallu un peu d’entraînement, mais une fois que les vaches ont compris, elles sont heureuses de l’utiliser en permanence.

Ces projets ALUS se sont combinés pour donner à Daryll et Pam l’infrastructure dont ils avaient besoin pour préserver la santé de leur ruisseau et des terres qui l’entourent. En l’espace de deux ans seulement, les Hirtle ont observé de nets changements dans les terres situées le long du ruisseau. Il y a beaucoup plus de jeunes saules et d’autres arbustes et arbres qui poussent, une abondance de plantes à fleurs, des herbes luxuriantes et des plantes de zones humides comme le carex ont poussé.

Grâce à leur ténacité et à leur désir d’assurer la santé de leur terre et de leurs cours d’eau, les Hirtle ont créé une opportunité gagnante pour eux et pour l’environnement en améliorant non seulement la santé du ruisseau creek, mais aussi celle de leur terre.

ALUS est fière de compter Daryll et Pam Hirtle parmi ses Trailblazers en Alberta.

 

Water pump at the Hirtle Farm in Red Deer County.

La pompe à eau attachée à ce flotteur est située dans une partie plus profonde et plus calme du cours d’eau afin de pouvoir pomper vers l’abreuvoir situé en hauteur.

Restaurer la biodiversité par la marge

Restaurer la biodiversité par la marge

Les agriculteurs et agricultrices d’ALUS ont les outils et le savoir-faire pour restaurer la biodiversité dans l’intérêt de tous les Canadiens et Canadiennes. C’est le moment d’investir en eux. Il y a près de 15 millions d’hectares de terres agricoles marginales ou...

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Une action collaborative menée à l’échelle de la chaîne d’approvisionnement réunit des partenaires dans le cadre d’un projet pilote d’intendance de l’eau au profit du lac WinnipegLes intervenants discutent du projet pilote lors d’une réunion à Winnipeg, le 29 juin. De...