Jonathan et Katie MacLennan: La collectivité en tête

Jonathan et Katie MacLennan, partenaires ALUS, veulent changer les choses à West Cape, à l’Île-du-Prince-Édouard

PEI ALUS participants Jonathan and Katie MacLennan

Jonathan et Katie MacLennan, partenaires ALUS, avec leur fils Gabriel et leur chien Plower, veulent changer les choses à West Cape, à l’Île-du-Prince-Édouard. Photo : Dan MacKinnon Photography

« Nous avons constaté des changements considérables sur nos terres depuis que nous participons au programme ALUS », expliquent Jonathan et Katie MacLennan, représentants de la quatrième génération d’exploitants de la ferme familiale MacLennan Properties Limited, à West Cape, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Près du détroit de Northumberland, la ferme MacLennan cultive des pommes de terre, des céréales et du foin le long de la rivière Big Pierre Jacques, en amont du lac Glenwood, une destination populaire pour la pêche à la truite saumonée tous les printemps.

Glenwood Pond, immediately downstream from the MacLennan farm, is part of the Big Pierre Jacques River and a popular angling destination for brook trout each spring. As co-chair of the West Point and Area Watersheds Association, Jonathan is well aware of the environmental issues affecting water quality in his community. (Photo: Betty Boyles, of the West Point and Area Watersheds Association)

En tant que coprésident de la West Point and Area Watersheds Association, Jonathan est bien au fait des problèmes environnementaux touchant la qualité de l’eau dans la collectivité. Le lac Glenwood, en aval de la ferme des MacLennan, fait partie du bassin de la rivière Big Pierre Jacques et est une destination populaire pour la pêche à la truite saumonée tous les printemps. (Photo : Betty Boyles, West Point and Area Watersheds Association)

En tant que membre actif de sa collectivité et coprésident de la West Point and Area Watersheds Association, Jonathan est bien au fait des problèmes environnementaux touchant la qualité de l’eau dans la région.

« En ma capacité d’agriculteur, je veux faire tout mon possible pour bien soutenir ma collectivité et notre environnement commun. Le gros défi à l’Île-du-Prince-Édouard, c’est l’érosion : comme nos sols sont très érodables, nous devons faire bien attention à leur conservation », poursuit-il.

Through ALUS, Jonathan and Katie MacLennan maintain nearly 8 acres (3 ha) of grassed waterways (shown here), diversion terraces, farmable berms and other permanent soil-conservation projects within their cultivated fields, helping to produce cleaner water in their community.

Grâce à ALUS, la famille a cessé d’exploiter ces basses terres. Elles sont devenues des voies d’eau gazonnées permanentes qui filtrent l’eau qui s’écoule du champ et contribuent à prévenir l’érosion des sols dans les cours d’eau avoisinants. Photo : Shawn Hill

ALUS aide les MacLennan à mettre en œuvre de nombreux projets sur leur ferme; ils mènent des projets permanents de conservation des sols dans bon nombre de leurs champs cultivés, dont 6 acres (2,5 hectares) de terrasses de déviation, 2 acres (0,85 hectare) de bermes cultivables et près de 8 acres (3 hectares) de voies d’eau gazonnées, en plus de 5 acres (2 hectares) de bandes gazonnées permanentes dans des parcelles abruptes précédemment cultivées.

Tous ces projets ALUS ont le même objectif : une eau plus propre dans la collectivité. Sans ces mesures de protection, les pluies torrentielles peuvent causer l’érosion des sols dans les champs abrupts jusque dans les cours d’eau locaux. Afin de prévenir l’érosion, les projets ALUS ralentissent le débit des eaux pluviales, qui sont canalisées et filtrées, et aident à retenir le sol.

ALUS grassed waterway

Grâce au programme ALUS, Jonathan et Katie MacLennan maintiennent près de 3 hectares (8 acres) de voies d’eau gazonnées (photo), de terrasses de déviation, de bermes cultivables et d’autres projets permanents de conservation des sols dans leurs champs cultivés, ce qui contribue à produire une #eau plus propre dans leur collectivité.

Les MacLennan prévoient d’autres travaux de conservation des sols par l’intermédiaire d’ALUS, ainsi que d’autres améliorations, comme la culture de céréales d’automne dans plus de champs de pommes de terre afin d’y fixer les nutriments résiduels et de réduire l’érosion pendant l’hiver.

Ces partenaires ALUS continueront de s’efforcer de produire une eau plus propre, un air plus sain, une plus grande biodiversité et d’autres services écosystémiques, et ce, pour le bien de leur collectivité.

L’engagement des MacLennan envers l’innovation pourrait bien être un trait familial : le père de Jonathan, feu Laurids MacLennan, était un leader très respecté au sein de l’industrie agricole insulaire. Aujourd’hui, Jonathan et Katie sont toujours à l’affût de nouvelles possibilités d’accroître la durabilité de leurs activités; ils louent même une partie de leurs terres pour la production d’énergie éolienne durable.

« C’est un travail en constante évolution, affirme Jonathan. Comme agriculteur, je me dis toujours que je peux faire mieux. Nous devons faire mieux. Et nous pouvons y arriver, surtout avec l’aide d’ALUS. »

This view of the Northumberland Strait from the MacLennan farm is a beautiful daily reminder that, eventually, all water flows to the sea. By protecting the streams and rivers on their land, ALUS participants help produce cleaner water for everyone downstream. (Photo: Shawn Hill)

Cette vue de la ferme MacLennan sur le détroit de Northumberland est un magnifique rappel, au quotidien, que l’eau coule toujours vers la mer. En protégeant les ruisseaux et rivières sur leurs terres, les partenaires ALUS contribuent à produire une eau plus propre pour tous les Insulaires en aval. (Photo : Shawn Hill)

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...