Le séminaire 2018 de la division des Prairies: Mains froides, cœur chaud

Le séminaire sur le terrain de la division des Prairies d’ALUS Canada, tenu en octobre 2018, est la preuve vivante que la météo ne peut refroidir l’ardeur des participants des Prairies.

In October, 2018, ALUS Program Coordinators and PAC members represented their communities at the ALUS Canada’s Prairie Hub Field Conference. Left to Right: Folly Baugh (ALUS WUQWATR), Lynn Bishop (ALUS Canada), Cat Fauvelle (ALUS ASAP), Colleen Cuvelier (ALUS LSR), Gord Hammell (ALUS LSR), Jesse Nielsen (ALUS ASAP), Paiten Harapiak (LSR), Kaitlyn Smith (ALUS ASAP), Ray Frey (ALUS LSR), Dennis Pedersen (ALUS LSR) & Wes Pankratz (ALUS LSR). Missing: Paige Englot, ALUS Canada Prairie Hub Manager (photographer).

En octobre 2018, les coordonnateurs du programme ALUS et les membres du comité consultatif du partenariat ont représenté leurs collectivités au séminaire de la division des Prairies d’ALUS Canada. De g. à dr.: Folly Baugh (ALUS WUQWATR), Lynn Bishop (ALUS Canada), Cat Fauvelle (ALUS ASAP), Colleen Cuvelier (ALUS LSR), Gord Hammell (ALUS LSR), Jesse Nielsen (ALUS ASAP), Paiten Harapiak (LSR), Kaitlyn Smith (ALUS ASAP), Ray Frey (ALUS LSR), Dennis Pedersen (ALUS LSR) et Wes Pankratz (ALUS LSR). N’apparaît pas sur la photo : Paige Englot, directrice de la division des Prairies, ALUS Canada (photographe).

Les 10 et 11 octobre, des conditions hivernales inattendues se sont abattues sur le Manitoba et la Saskatchewan au moment même où la division des Prairies d’ALUS Canada se réunissait pour son séminaire sur le terrain de 2018.

Chaque année, le séminaire d’ALUS Canada de la division des Prairies est un point de rencontre où des membres du personnel d’ALUS de tous les coins du pays et des gens provenant des différentes collectivités ALUS des Prairies viennent partager leurs connaissances et leurs expériences et créer une occasion d’apprentissage unique pour tous.

Cette année, le programme ALUS Little Saskatchewan River (ALUS LSR) accueillait le séminaire à Onanole, près du lac Clear, dans le Little Saskatchewan River Conservation District, au Manitoba.

Des coordonnateurs du programme ALUS ainsi que des membres du comité consultatif du partenariat sont venus de toutes les régions pour apprendre comment optimiser la production de services de soutien des écosystèmes. Les participants ont échangé d’excellentes idées et astuces concernant la mise en œuvre de projets et l’administration du programme, et discuté de stratégies pour améliorer l’exécution du programme dans les Prairies.

« Cette pollinisation croisée des idées et des expériences des coordonnateurs du programme ALUS est un volet très important du séminaire sur le terrain », a souligné Paige Englot, responsable divisionnaire des Prairies. « Nous avons discuté des succès et des défis liés aux projets ALUS et nous sommes penchés sur la façon dont ALUS peut contribuer à résoudre certains des problèmes environnementaux auxquels les collectivités locales font face. »

During the Prairie Hub Field Conference, ALUS Canada’s CEO Bryan Gilvesy presented an exciting plan for the future of the ALUS program in the Prairie provinces, with national funding from diverse sources, including The W. Garfield Weston Foundation, other philanthropic donors and grant programs, and ALUS Canada’s corporate sponsorship program, the New Acre™ Project, in addition to critical local support.

Lors du séminaire de la division des Prairies, le directeur général d’ALUS Canada, Bryan Gilvesy, a présenté un plan emballant pour l’avenir du programme ALUS dans les provinces des Prairies, assorti d’un financement national provenant de diverses sources dont la W. Garfield Weston Foundation, d’autres donateurs philanthropiques et de programmes de subventions, auxquels s’ajoutent le projet New AcreMC – le programme de commandites d’entreprises d’ALUS Canada – et le soutien local essentiel.

Lors des ateliers du 10 octobre, le directeur général d’ALUS Canada, Bryan Gilvesy, a présenté un plan emballant pour l’avenir du programme ALUS dans les provinces des Prairies, assorti d’un financement national provenant de sources diverses dont la W. Garfield Weston Foundation, d’autres donateurs philanthropiques et de programmes de subventions, auxquels s’ajoute le projet New AcreMC – le programme de commandites d’entreprises d’ALUS Canada – et le soutien local essentiel. « Bryan a expliqué où nous en sommes, où nous allons et comment nous allons arriver jusque là », a affirmé Paige Englot.

Le 11 octobre, les participants au séminaire ont visité des projets d’ALUS situés dans la partie nord du territoire de Little Saskatchewan River (LSR). La première escale a eu lieu à la propriété de Gord Hammell, au sud-ouest d’Erickson, au Manitoba. Hammell est un fier participant au programme ALUS LSR et un membre actif du comité consultatif du partenariat; sa toute nouvelle affiche où l’on peut lire « Ferme de démonstration ALUS » arbore fièrement la mention « Ecosystem Services Produced Here » (« Ici, nous produisons des services écosystémiques »).

Il a fait voir aux participants de la division des Prairies un projet de restauration de terres humides et d’amélioration de zones riveraines qui, à l’origine, avait été mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat entre ALUS LSR et la Société protectrice du patrimoine écologique du Manitoba, et dont la gestion et l’entretien sont en permanence soutenus par ALUS.

La prochaine escale a permis aux participants de visiter le projet ALUS de Ryan Andreychuk, près de Harrison, au Manitoba. Avec l’aide d’ALUS LSR, Ryan a converti une parcelle de terre agricole peu productive et exploitée selon des méthodes traditionnelles en une parcelle plantée en permanence d’espèces vivaces mixtes. Ces plantes profondément enracinées sont plus efficaces pour la séquestration du carbone; en plus de fournir un habitat faunique, elles filtrent l’eau qui traverse le paysage jusqu’au lac Gull voisin.

ALUS LSR participant Ryan Andreychuk transitioned this parcel of marginal farmland from traditional cropping to a permanent patch of deep-rooted forage and grass species, which are better at filtering water as it moves across the landscape toward nearby Gull Lake.

Ryan Andreychuk, participant ALUS LSR, a converti une parcelle de terres agricoles peu productive et exploitée selon des méthodes traditionnelles en une parcelle plantée en permanence d’espèces vivaces mixtes aux racines profondes, qui s’avèrent beaucoup plus efficaces pour filtrer l’eau qui traverse les terres jusqu’au lac Gull voisin.

Voilà comment les projets ALUS produisent d’importants services écosystémiques tels de l’eau plus propre, de l’air plus pur et une biodiversité plus importante.

Même si une pause-café a été nécessaire pour se réchauffer pendant cette tournée anormalement frisquette, rien n’aurait pu les empêcher de profiter au maximum de cet événement des plus réussis. Ce séminaire de 2018 sur le terrain est la preuve vivante rien ne peut perturber le moral des troupes des Prairies… pas même la neige et le froid qui se pointent en plein milieu d’octobre!

Remerciements
Un grand merci au Little Saskatchewan River Conservation District d’avoir accueilli le séminaire, merci à Colleen Cuvelier, coordonnatrice du programme ALUS LSR, d’avoir organisé la tournée des projets, à Gord Hammell, Robert Parker et Ryan Andreychuk, participants ALUS, de nous avoir présenté leurs projets ALUS. Nous remercions de leur présence tous les participants du Canada tout entier.

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...