Lancement d’ALUS Peterborough

ALUS Canada et l’Ontario Federation of Anglers and Hunters célebrent le lancement officiel du programme ALUS Peterborough en octobre 2018.

Lancement ALUS Peterborough

Lancement officiel de la collectivité ALUS Peterborough en octobre 2018. De gauche à droite : M. Daryl Bennett (maire de Peterborough de l’époque), M. Angelo Lombardo (directeur général de l’OFAH), Mme Casey Whitelock (directrice de la division de l’Est d’ALUS Canada), M. Bryan Gilvesy (directeur général d’ALUS Canada) et M. Henry Bakker (coordonnateur du programme ALUS Peterborough).

À l’automne, ALUS Canada et l’Ontario Federation of Anglers and Hunters (OFAH) ont procédé au lancement officiel du programme ALUS Peterborough dans le cadre d’une réception spéciale qui a été suivie d’une tournée des champs où sont réalisés les premiers projets de cette collectivité ALUS.

Le directeur général de l’OFAH, M. Angelo Lombardo, a accueilli tous les invités au Mario Cortellucci Hunting and Fishing Heritage Centre, à Peterborough, en Ontario. M. Lombardo a donné le coup d’envoi du lancement du 13 octobre en tenant une conférence de presse au cours de laquelle le directeur général d’ALUS Canada, M. Bryan Gilvesy, et le coordonnateur du programme ALUS Peterborough, M. Henry Bakker, ont présenté des exposés.

« Nous nous réjouissons de travailler en étroite collaboration avec nos partenaires de l’OFAH et avec les membres du comité consultatif du partenariat (CCP) d’ALUS Peterborough pendant les nombreuses années à venir, a affirmé M. Gilvesy. Ensemble, nous aiderons les exploitants agricoles de Peterborough à assainir l’air et l’eau ainsi qu’à enrichir la biodiversité dans cette région de l’Ontario. »

Le directeur général de l'OFAH, M. Angelo Lombardo

Le directeur général de l’OFAH, M. Angelo Lombardo, a accueilli tous les invités au Mario Cortellucci Hunting and Fishing Heritage Centre, à Peterborough, en Ontario, pour donner le coup d’envoi du lancement d’ALUS Peterborough par une conférence de presse, le 13 octobre.

Gilvesy a fait l’éloge de l’OFAH, et de M. Bakker en particulier, pour son excellent travail de mise sur pied et de direction du programme. ALUS Peterborough a fait ses débuts en 2016 sous la forme d’un programme pilote, et le temps que le programme devienne officiel en 2018, les agriculteurs locaux y avaient déjà affecté plus de 60 acres.

Toutes les collectivités ALUS visent la considération des préoccupations environnementales locales. Dans le cas d’ALUS Peterborough, ces préoccupations tournent autour de la perte d’habitat faunique dans cette région de l’Ontario. À cette fin, ALUS Peterborough plantera des arbres et des arbustes indigènes, établira des projets agroforestiers visant la savane de chênes, rétablira les clôtures, les zones riveraines et les prairies à herbes hautes indigènes, en plus d’adopter un programme de fenaison retardée.

Pourquoi ALUS est-il un bon programme pour cette région? Pour une raison, selon M. Bakker : « Beaucoup de jeunes gens de Peterborough et de Kawartha Lakes consacrent leur vie à l’agriculture, et ils cherchent des moyens novateurs pour y parvenir. »

À l’avenir, M. Bakker et son équipe travailleront avec des exploitants agricoles afin de déterminer les possibilités d’aménagement de leurs terres, généralement en retirant certains biens-fonds à revenu marginal non rentables et écologiquement vulnérables de la production agricole et en les affectant à la création de services écosystémiques.

L’équipe d’ALUS Peterborough appuiera également les agriculteurs tout au long du processus d’approbation et de mise en œuvre du projet, et leur versera un paiement annuel par acre pour les aider à maintenir et à gérer les projets ALUS sur leurs terres au fil des ans.

Doug Kennedy, Henry Bakker, Bryan Gilvesy

M. Doug Kennedy (président du CCP d’ALUS Peterborough, du côté gauche), M. Henry Bakker (coordonnateur du programme d’ALUS Peterborough, au centre) et M. Bryan Gilvesy (directeur général d’ALUS Canada, du côté droit) célèbrent le partenariat entre ALUS Canada et l’Ontario Federation of Anglers and Hunters au lancement officiel du programme d’ALUS Peterborough.

Après un délicieux dîner, les invités se sont mis en route pour découvrir certains projets d’ALUS Peterborough sur le terrain en faisant une visite guidée des lieux de deux projets ALUS.

À leur premier arrêt, les invités ont visité la ferme de Mme Michelle Macdonald, membre du CCP d’ALUS Peterborough, située à proximité d’Omemee. Le premier projet ALUS de Mme Macdonald comporte la plantation d’arbres indigènes afin d’établir une savane de chênes de 10,5 acres, un habitat rare en Ontario qui allie surfaces pastorales et chênes résistants au feu.

Plus tard, Mme Macdonald souhaite que ce projet ALUS appuie des pratiques agroforestières ou le sylvopastoralisme, un mode d’agriculture mutuellement avantageux qui permet d’intégrer des arbres, du fourrage et du pâturage pour leurs poulets et cochons de ferme, afin de produire de la nourriture et de procurer des services écosystémiques à la collectivité.

Le premier arrêt de la tournée

Au cours du premier arrêt de la tournée, les invités ont visité l’exploitation agricole de Mme Michelle Macdonald, membre du CCP d’ALUS Peterborough, située à proximité d’Omemee. Le premier projet ALUS de Mme Macdonald comporte la plantation d’arbres indigènes afin d’établir une savane de chênes de 10,5 acres, un habitat rare en Ontario qui allie surfaces pastorales et chênes résistants au feu. Michelle Macdonald prend la pose avec les membres du premier CCP d’ALUS Peterborough, de gauche à droite : Mme Holly Shipclark (Kawartha Conservation), Mme Casey Whitelock (ALUS Canada), M. Henry Bakker (ALUS Peterborough et l’OFAH), Mme Michelle Macdonald (et sa famille), M. Doug Kennedy (président du CCP) et M. Jeff Wiltshire (MNRF).

À leur second arrêt, les invités ont visité la ferme de M. Jim et Mme Catherine Hughes, près de Lindsay, afin de se renseigner sur un projet de clôturage établi au moment où le programme d’ALUS Peterborough était encore un projet pilote. ALUS a aidé la famille Hughes à dresser une clôture autour d’un habitat palustre et riverain couvrant une superficie de 18 acres afin de tenir leurs bovins à l’écart de cette zone fragile.

Jim et Catherine Hughes ont également installé dans le pâturage un système d’alimentation en eau afin de fournir une source d’eau douce de rechange au bétail, et ils ont amélioré la qualité de l’habitat dans ce secteur en y plantant un mélange d’arbres et d’arbustes indigènes.

Avec l’exécution de certaines activités d’entretien et de gestion chaque année, ce projet ALUS continuera de procurer une série complète de services écosystémiques, comme l’assainissement de l’eau pour un grand complexe de milieux humides situés en aval de la propriété et l’amélioration de l’habitat faunique pour les espèces aquatiques et les autres espèces qu’on retrouve sur le site de l’exploitation agricole.

Le deuxième arrêt de la tournée

À leur second arrêt, les invités ont découvert un projet d’ALUS Peterborough réalisé sur la ferme de Jim et Catherine Hughes, près de Lindsay. Le projet comporte notamment la construction d’une clôture solide afin de tenir les bovins à l’écart des zones humides et des zones riveraines couvrant une superficie de 18 acres, l’installation d’une source d’eau douce de rechange dans le pâturage et l’amélioration de l’habitat en y plantant des arbres et des arbustes indigènes. Avec l’exécution de certaines activités d’entretien et de gestion chaque année, ce projet continuera de procurer une série complète de services écosystémiques, comme l’assainissement de l’eau et l’amélioration de l’habitat faunique.

À la fin de la journée, les invités avaient vu comment fonctionne le programme ALUS sur le terrain et tous les avantages qu’il peut offrir aux collectivités de Peterborough et de Kawartha Lakes.

ALUS Canada est fier de soutenir cette nouvelle collectivité ALUS grâce aux fonds d’une subvention de croissance de la Fondation Trillium de l’Ontario, en partenariat avec Ontario Nature, au Fonds d’intendance des espèces en péril du ministère des Richesses naturelles et des Forêts, à la fondation W. Garfield Weston, à nos partenaires fondateurs et à nos généreux donateurs.

Veuillez visiter la page Web d’ALUS Peterborough pour de plus amples renseignements.  https://alus.ca/alus_community/alus-peterborough/

La toute première tournée de champs d'ALUS Peterborough

Avec une conférence de presse intéressante et la toute première tournée de champs d’ALUS Peterborough, les membres de la collectivité de Peterborough et de Kawartha Lakes ont profité d’une journée complète pour se renseigner sur le programme ALUS et voir tous les avantages qu’il peut offrir à leur collectivité. De gauche à droite : M. Pete Peeters, Mme Pat Buxton, Mme Holly Shipclark (devant), M. Joe Banbury (derrière), Mme Casey Whitelock, Mme Sarah Wilhelm (derrière), M. David Schelhas, M. Andrew Macdonald (derrière), M. Henry Bakker, Mme Michelle Macdonald, M. Doug Kennedy, M. Jeff Wiltshire, M. Mike Evers, M. Stephen Huntley et M. Chris Robinson.

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...