ALUS soutient la résilience agricole face à la sécheresse et à la chaleur grâce à RDAR

Ce financement de Results Driven Agriculture Research aide les agriculteurs et les grands éleveurs de l’Alberta à mettre en œuvre les meilleures pratiques pour résister à la sécheresse et à la chaleur extrême.

 

La clairière de fougères dans le comté de Wetaskiwin a offert aux participants l’occasion de se rapprocher de la nature.

 

ALUS est heureux de recevoir un soutien financier de 150 000 $ de RDAR (Results Driven Agriculture Research), dont le montant total du financement provient du Partenariat canadien pour l’agriculture (PCA). Ce projet démontrera l’efficacité des Meilleures pratiques de gestion (MPG) pour créer de la résilience à la sécheresse et à la chaleur extrême dans toute l’Alberta.

Pour atteindre ces résultats, ALUS a mobilisé les agriculteurs et les grands éleveurs, en fournissant un soutien aux projets visant à atténuer les conséquences des épisodes de sécheresse et de chaleur extrême, créant dès juillet 2022 près de 300 acres de projets d’écosystème grâce au financement de RDAR.

Les participants ALUS reçoivent du support pour créer des projets d’infrastructure naturelle assurant une résilience opérationnelle et environnementale. Grâce au financement de RDAR, ALUS s’est engagé auprès de la communauté des agriculteurs et des grands éleveurs, et leur a présenté des observations critiques sur l’importance des PGB pour l’atténuation des sécheresses et l’amélioration de la qualité de l’eau. Ainsi, ALUS travaille avec les agriculteurs et les grands éleveurs, renforçant leurs réseaux et facilitant le partage de connaissances, tout en leur fournissant des ressources techniques et financières.

« Les agriculteurs et les grands éleveurs sont parfaitement conscients des pressions exercées sur les ressources naturelles. Innovateurs naturels, les producteurs de l’Alberta mettent en place des projets ALUS sur leur propriété, parce qu’ils voient que cela fonctionne », déclare Rhonda King, Directrice, Budget national et Chef du développement de l’Ouest chez ALUS. « La menace que représentent la chaleur extrême et la sécheresse est sérieuse. Elles ont un impact sur notre économie, nos exploitations agricoles et notre bien-être. En adoptant les meilleures pratiques de gestion par le biais d’ALUS, les agriculteurs et les grands éleveurs peuvent contribuer à renforcer leur résilience face à ces défis sans précédent pour leurs exploitations. »

La pression exercée par les épisodes de chaleur extrême et de sécheresse sur les producteurs agricoles, qu’il s’agisse de cultures commerciales, d’élevage ou d’agriculture de marché, est indéniable. Les projets ALUS, tels que le pâturage adaptatif à enclos multiples, les zones humides restaurées et protégées, les clôtures pour le bétail et les systèmes d’abreuvement alternatifs, contribuent tous à soutenir le cycle hydrologique naturel, en retenant l’eau sur les terres et en préservant sa présence dans les cours d’eau naturels.

« L’investissement de RDAR dans ce projet contribuera à accélérer l’adoption des PGB dans toute l’Alberta en touchant de nouveaux agriculteurs et grands éleveurs qui ont besoin de soutien en raison des conditions de sécheresse et de chaleur extrême », déclare Clinton Dobson, directeur de la recherche pour RDAR. « Ce projet permettra aux producteurs de l’Alberta de disposer de données probantes essentielles sur les impacts des meilleures pratiques de gestion dans l’atténuation des répercussions des épisodes de sécheresse. Cela entraînera des changements tangibles pour améliorer les opérations sur les terres agricoles. »

En août 2022, ALUS Wetaskiwin-Leduc a invité des agriculteurs et grands éleveurs locaux à une marche en nature expérientielle, dans le cadre d’un programme de sensibilisation. Animée par Wild Calm Forest Therapy, les participants ont eu l’occasion d’entrer en contact avec la nature de manière directe en se promenant dans les clairières de fougères uniques dans la région.

« L’événement a été une expérience nouvelle et unique pour notre communauté d’agriculteurs et d’éleveurs, leur donnant l’occasion de se connecter avec la nature à un rythme différent de celui que leurs activités quotidiennes pourraient autrement permettre », explique Kim Barkwell, coordonnatrice, ALUS Wetaskiwin-Leduc. « Grâce à cet événement, nous avons pu partager les avantages de notre programme local ALUS, en mettant en évidence sa capacité à contribuer à la nature. Celle-ci est source de productivité économique et de projets d’écosystème, mais aussi un espace propice au bien-être de la collectivité. »

Les réactions des participants ont été incroyablement positives, plusieurs d’entre eux ayant indiqué que cette expérience les avait aidés à ralentir, à se détendre et à se connecter à la nature.

En mars 2022, les agriculteurs et les grands éleveurs de l’Alberta avaient inscrit plus de 21 000 acres au programme ALUS, créant ainsi des services écosystémiques essentiels, notamment la résistance aux épisodes de sécheresse et aux inondations, sur leurs terres et au profit de leurs collectivités. ALUS a alloué plus de 4 millions de dollars de financement pour aider les agriculteurs et les grands éleveurs de l’Alberta à jouer leur rôle de gardiens de la terre.

À propos d’ALUS

ALUS (à l’origine, un acronyme pour Alternative Land Use Services) est une organisation caritative nationale qui offre de l’expertise, des ressources et un soutien financier direct à un réseau de 35 collectivités à travers six provinces où plus de 1400 productrices et producteurs agricoles instaurent et conservent des solutions fondées sur la nature sur leurs terres. C’est ainsi qu’ils fournissent des services écosystémiques qui contribuent à soutenir l’agriculture et à lutter contre le changement climatique et la perte de biodiversité, au bénéfice des collectivités et des générations futures. Des projets tels des zones humides, des haies brise-vent, des zones tampons riveraines, des habitats fauniques, des pratiques agricoles adaptatives et autres solutions écologiques permettent d’assainir l’eau, d’accroître la biodiversité, de séquestrer le carbone, de lutter contre l’érosion, d’atténuer les effets des inondations et des sécheresses, de créer des habitats pour les pollinisateurs et la faune et de fournir d’autres services écosystémiques. Pour en savoir plus, consultez ALUS.ca

À propos de RDAR 

Le mandat de RDAR est de cibler les investissements stratégiques dans la recherche agricole menée par les producteurs agricoles et axée sur les résultats afin de favoriser la compétitivité, la rentabilité, la productivité et la durabilité de l’agriculture en Alberta. En tant que société sans but lucratif, RDAR est financé par le gouvernement de l’Alberta, le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Alberta par le biais du programme du Partenariat canadien pour l’agriculture. Rdar.ca

À propos de Partenariat canadien pour l’agriculture

Le Partenariat canadien pour l’agriculture est un investissement de 3 milliards de dollars sur cinq ans par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada pour renforcer et développer les secteurs de l’agroalimentaire et des produits agricoles du Canada. Cet engagement comprend 2 milliards de dollars pour des programmes à frais partagés par les gouvernements fédéral et provinciaux/territoriaux, les programmes étant conçus et exécutés par les provinces et les territoires.

Demandes des médias RDAR:
Janada Hawthorne
Communications Lead
780-903-2734
[email protected]

Restaurer la biodiversité par la marge

Restaurer la biodiversité par la marge

Les agriculteurs et agricultrices d’ALUS ont les outils et le savoir-faire pour restaurer la biodiversité dans l’intérêt de tous les Canadiens et Canadiennes. C’est le moment d’investir en eux. Il y a près de 15 millions d’hectares de terres agricoles marginales ou...

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Une action collaborative menée à l’échelle de la chaîne d’approvisionnement réunit des partenaires dans le cadre d’un projet pilote d’intendance de l’eau au profit du lac WinnipegLes intervenants discutent du projet pilote lors d’une réunion à Winnipeg, le 29 juin. De...