ALUS Canada finance la conservation des oiseaux menacés à l’Î.-P.-É.

COMMUNIQUÉ | POUR DIFFUSION IMMÉDIATE | CHARLOTTETOWN (ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD) | LE 11 SEPTEMBRE 2018

ALUS Canada finance la conservation des oiseaux menaces à l’Î.-P.-É.

At a special ceremony in Charlottetown on September 11, Bryan Gilvesy, CEO of ALUS Canada, A Weston Family Initiative (centre), presented Agriculture and Fisheries Minister Robert Henderson (left) and Communities, Land and Environment Minister Richard Brown (right) with the first cheque as part of a landmark agreement to help conserve threatened grassland bird species in the province. Photo: Govt of PEI/B.Simpson

Lors d’une cérémonie spéciale à Charlottetown en septembre 2018, Bryan Gilvesy, PDG d’ALUS Canada, une initiative de la famille Weston (au centre), a présenté au ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Robert Henderson (à gauche) et au ministre des Communautés, de la Terre et de l’Environnement Richard Brown (à droite) le premier chèque dans le cadre d’un accord historique visant à préserver les espèces d’oiseaux menacées dans la province. Photo: Gouvernement de l’Î.-P.-É. / B.Simpson

Un partenariat historique a été créé pour veiller à la conservation de l’environnement de l’Île-du-Prince-Édouard en protégeant les espèces d’oiseaux menacées.

L’initiative entre le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard et ALUS Canada, Une initiative de la famille Weston, encourage les agriculteurs à retarder leur première coupe de foin jusqu’à après le 15 juillet, c’est-à-dire lorsque les oisillons de prairie – y compris le goglu des prés qui fait l’objet d’une protection à l’échelle fédérale – ont quitté le nid.

ALUS Canada (par l’entremise d’ALUS Î.-P.-É.) fournira 90 000 $ sur trois ans aux participants du programme. Le premier chèque a été remis le 11 septembre, 2018, lors d’une cérémonie à Charlottetown.

“We are pleased to partner with ALUS Canada in this initiative which builds on the successes of the ALUS program in this province,” said Agriculture and Fisheries Minister Robert Henderson. “Through the ALUS program, Prince Edward Island farmers have demonstrated their commitment to help protect and enhance the environment.” Photo: Gov't of PEI/B.Simpson

« Nous sommes très heureux de collaborer avec ALUS Canada dans le cadre de cette initiative qui bâtit sur les réussites du programme ALUS dans la province, a affirmé le ministre de l’Agriculture et des Pêches, Robert Henderson. Par l’entremise du programme ALUS, les agriculteurs de l’Île ont démontré leur engagement en matière de protection et de restauration de l’environnement. »

« Nous sommes très heureux de collaborer avec ALUS Canada dans le cadre de cette initiative qui bâtit sur les réussites du programme ALUS dans la province, a affirmé le ministre de l’Agriculture et des Pêches, Robert Henderson. Par l’entremise du programme ALUS, les agriculteurs de l’Île ont démontré leur engagement en matière de protection et de restauration de l’environnement. »

« Cet effort contribue à protéger des espèces et à accroître la biodiversité, a ajouté le ministre des Communautés, des Terres et de l’Environnement, Richard Brown. Les agriculteurs ont prouvé que l’Île-du-Prince-Édouard a le cœur vaillant en travaillant avec le programme ALUS et le gouvernement sur une initiative ayant des bienfaits pour l’environnement naturel de toute la province. »

"This effort provides more opportunities to conserve species and enhance biodiversity," said Richard Brown, Minister of Communities, Land and Environment. “Our farmers have shown why Prince Edward Island is mighty by working together with the ALUS program and government on an initiative that will benefit the natural environment of our entire province." Photo: Gov't of P.E.I./ B. Simpson

« Cet effort contribue à protéger des espèces et à accroître la biodiversité, a ajouté le ministre des Communautés, des Terres et de l’Environnement, Richard Brown. Les agriculteurs ont prouvé que l’Île-du-Prince-Édouard a le cœur vaillant en travaillant avec le programme ALUS et le gouvernement sur une initiative ayant des bienfaits pour l’environnement naturel de toute la province. »

L’efficacité de cette nouvelle initiative est surveillée par Shawn Hill, coordonnateur du programme ALUS de l’Île-du-Prince-Édouard (PEI ALUS). «Nous travaillons avec Island Nature Trust pour vérifier les champs inscrits à l’initiative de la coupe de foin retardée», a déclaré Hill. «Ils ont trouvé des goglus des prés dans 68 pourcent de nos sites vérifiés. Nous sommes donc fiers de constater que cette initiative fait déjà la différence sur le terrain. »

Le participant d’ALUS, Mike Lafortune, peut en témoigner.  « J’ai entendu le chant du goglu des prés dans mes champs au début de la saison, j’étais donc heureux de retarder la coupe du foin », a souligné M. Lafortune, qui a offert une visite des projets ALUS sur sa ferme, Dexter Cattle Company, suivant la conférence de presse. « C’est bien de savoir que ce petit changement suffit pour permettre la survie d’une nouvelle génération d’oiseaux chaque année. »

ALUS Canada et le programme ALUS Î.-P.-É. font partenariat depuis plus de dix ans pour aider les agriculteurs canadiens à fournir des services de soutien des écosystèmes, mais il s’agit de la première fois qu’ALUS Canada contribue au financement d’activités du programme ALUS à l’Île-du-Prince-Édouard.

« Il s’agit d’un parfait exemple des importants services de soutien des écosystèmes que les agriculteurs peuvent offrir au profit de la population », a remarqué le directeur général d’ALUS Canada, Bryan Gilvesy. « Nous sommes heureux d’introduire ALUS Î.-P.-É. au marché national d’ALUS Canada pour les services de soutien des écosystèmes, et d’appuyer la protection à l’Île-du-Prince-Édouard. Les participants au programme ALUS contribuent à accroître la biodiversité, à produire un air plus propre et à rendre l’eau plus propre – bienfaits dont tous les Insulaires peuvent profiter. »

“This is a perfect example of the important ecosystem services that farmers can produce for the benefit of the community at large,” said ALUS Canada CEO Bryan Gilvesy. “We are happy to bring P.E.I. ALUS into ALUS Canada’s national marketplace for ecosystem services, and to support conservation outcomes on the Island. ALUS participants not only increase biodiversity, but also produce cleaner air and cleaner water for P.E.I. communities.” Photo: Gov't of P.E.I. / B. Simpson

« Il s’agit d’un parfait exemple des importants services de soutien des écosystèmes que les agriculteurs peuvent offrir au profit de la population », a remarqué le directeur général d’ALUS Canada, Bryan Gilvesy. « Nous sommes heureux d’introduire ALUS Î.-P.-É. au marché national d’ALUS Canada pour les services de soutien des écosystèmes, et d’appuyer la protection à l’Île-du-Prince-Édouard. Les participants au programme ALUS contribuent à accroître la biodiversité, à produire un air plus propre et à rendre l’eau plus propre – bienfaits dont tous les Insulaires peuvent profiter. »

À PROPOS DU PROGRAMME P.E.I. ALUS
L’Île-du-Prince-Édouard est la seule province au Canada à avoir un programme ALUS à l’échelle provinciale financé par la province. Initialement mis en œuvre en 2008, P.E.I. ALUS est co-géré par P.E.I. Département de l’agriculture et de la pêche et le P.E.I. Département des communautés, des terres et de l’environnement. Elle compte plus de 400 clients avec des projets sur le terrain couvrant près de 8 650 acres (3 500 hectares). Le programme ALUS fait partie de la suite de programmes du Partenariat agricole canadien (PAC) du ministère de l’Agriculture et des Pêches.
À PROPOS DU PROGRAMME ALUS CANADA
ALUS Canada, une initiative de la famille Weston, est un programme national qui aide les agriculteurs et les éleveurs à produire un air plus pur, une eau plus propre, plus de biodiversité et d’autres services écosystémiques dans leurs communautés. En tant que récent récipiendaire du prix Alberta Emerald et guidé par une équipe primée Clean50 / Clean 16, ALUS Canada est un chef de file reconnu en matière de développement durable qui révolutionne la façon dont les Canadiens appuient l’environnement. Jusqu’à présent, ALUS Canada a versé près de 6,5 millions de dollars en financement aux communautés ALUS du Canada, un investissement multiplié par les agriculteurs, les éleveurs et les communautés sur le terrain. En conséquence, le programme ALUS compte actuellement plus de 18 500 acres, grâce à 575 participants provenant de 21 communautés dans cinq provinces, et le programme s’étend rapidement. L’Île-du-Prince-Édouard est la seule province canadienne dotée d’un programme ALUS financé par le secteur public. Pour plus d’informations, visitez ALUS.ca
Information aux médias :
Shawn Hill, coordonnateur d’ALUS Î.-P.-É. : 902-394-1472 / sjhill@gov.pe.ca
Jessica Bruce, Agriculture et Pêches : 902-388-1292 / jessicabruce@gov.pe.ca
Bridget Wayland, directrice des communications d’ALUS Canada : 514-770-3001 / bwayland@alus.ca

PEI press conf-bw-IMG_7656-pixr

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...