Projet d’infrastructure naturelle Modeste

Le travail du projet d’infrastructure naturelle Modeste est sur la bonne voie et la première réunion annuelle a eu lieu le 5 février 2019 à Edmonton.

Le 5 février 2019, ALUS Canada a participé à la première réunion annuelle des partenaires du projet d’infrastructure naturelle Modeste, une importante initiative en Alberta que nous avons annoncée en mai 2018.

Dans le cadre de ce projet, on évaluera les avantages financiers de la conservation et de l’amélioration de l’infrastructure naturelle sur les terres agricoles dans le bassin hydrographique du ruisseau Modeste en Alberta.

Le projet permettra également de restaurer et d’améliorer des zones humides et riveraines de 650 acres dans les comtés de Wetaskiwin, Leduc, Parkland et Brazeau au moyen du programme ALUS. Pour en savoir plus sur le projet d’infrastructure naturelle Modeste, cliquez ici (en anglais seulement).

La première réunion annuelle, qui a eu lieu dans les bureaux d’Alberta Innovates à Edmonton, a réuni tous les partenaires du projet, soit ALUS Canada, l’Université de Guelph, Innotech Alberta, la North Saskatchewan Watershed Alliance (NSWA) et le comté de Parkland.

Le projet est sur la bonne voie, autant du côté recherche que de la restauration sur le terrain et du travail d’amélioration dirigé par Christine Campbell, directrice de la division de l’Ouest, ALUS Canada.

Réunion annuelle des partenaires du projet d’infrastructure naturelle Modeste

Lors de la première réunion annuelle des partenaires du projet d’infrastructure naturelle Modeste qui a eu lieu en février 2019 à Edmonton, Lara Ellis (vice-présidente, Politiques et Partenariats, ALUS Canada) a souligné le fait que ce projet est une seule composante d’une stratégie visant à augmenter l’appui à des solutions naturelles pour les terres agricoles au Canada.

Après la réunion, Innotech Alberta et la NSWA ont organisé un atelier d’une demi-journée pour présenter le projet de recherche Modeste ainsi que d’autres recherches qui ont lieu dans le bassin hydrographique du nord de la Saskatchewan.

Mary Ellen Shain (NSWA) a fait des remarques préliminaires, notamment sur le rôle important des municipalités dans l’établissement d’objectifs pour le bassin hydrographique et l’atteinte d’objectifs relatifs à l’eau.

Lara Ellis (ALUS Canada) a parlé de la possibilité de réaliser des économies fiscales et de profiter de nombreux avantages environnementaux et sociaux en investissant dans les infrastructures naturelles pour limiter les inondations et les sécheresses et améliorer la qualité de l’eau.

L’atelier comprenait des « discussions éclair » du gouvernement de l’Alberta, d’EPCOR, de l’Université de l’Alberta et de deux partenaires du projet soit, l’Université de Guelph et Innotech Alberta.

atelier

Lors de l’atelier, Diana Staley (chercheuse en économie, Innotech Alberta), a expliqué de quelle façon les experts de l’Université de Guelph et d’Innotech Alberta utiliseront la modélisation scientifique pour le projet d’infrastructure naturelle Modeste afin d’évaluer la façon dont l’infrastructure naturelle peut améliorer la qualité de l’eau et minimiser les conséquences des inondations.

Ces courtes présentations portaient sur les nouveaux efforts de surveillance de la qualité de l’eau, l’intégrité des bassins hydrauliques, les répercussions des changements climatiques sur l’approvisionnement en eau, les risques aux infrastructures d’eau potable, l’évaluation des écoservices découlant des travaux de restauration et les coûts-avantages d’une infrastructure naturelle.

L’atelier s’est terminé par une discussion sur les priorités politiques et les besoins en recherche futurs ainsi que par des renseignements sur la façon de collaborer en vue d’utiliser au mieux la recherche et les ressources.

ALUS Canada est reparti de la réunion avec un nouvel enthousiasme pour le projet d’infrastructure naturelle Modeste en sachant qu’il aura une incidence importante dans le développement d’une meilleure compréhension de l’importance de l’infrastructure naturelle pour tous les Canadiens.

Un feuillet d’information sur le projet Modeste est accessible ici: https://alus.ca/wp-content/uploads/2019/02/MNIP-Project-Overview-digitalversion.pdf (en anglais seulement).

Screen Shot-overview page 1-pixlrScreen Shot overview page2-pixlr

 

 

 

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...