À la rencontre de la famille Hughes, pionnière ALUS

ALUS présente une nouvelle série qui met en vedette des agriculteurs et des éleveurs exceptionnels.

Henry Hughes

Henry Hughes

Nettie Hughes et ses enfants Henry, Nettie Jr., Dalvin et Parker, qui exploitent une ferme mixte consacrée à la culture céréalière et à l’élevage de bœufs, située près de Buck Creek, en Alberta, figurent parmi les premiers participants du programme ALUS Brazeau inscrits dès le début du programme, en 2016.

Henry Hughes fait partie du comité consultatif de partenariat (CCP) d’ALUS Brazeau depuis plusieurs années et y remplit actuellement les fonctions de vice-président.

La ferme de la famille Hughes consiste en quatre sections de terre qui totalisent 2 500 acres (1 900 acres qui lui appartiennent et 600 qui sont loués). Des ruisseaux et des criques sillonnent la propriété, se versant tous dans la crique du lac Buck.

Elle est située dans le sous-bassin Modeste du bassin de la rivière Saskatchewan Nord, qui fournit l’eau portable à la ville d’Edmonton.

Les Hughes gèrent différents projets ALUS à leur ferme, qui consistent principalement en barrières d’exclusion du bétail sur une distance de 6,5 km le long des cirques. Cette barrière a créé une zone tampon riveraine de 78 acres qui fait partie du programme ALUS Brazeau, et la famille envisage l’ajout de terres au programme ALUS à l’avenir.

« Nos projets ALUS produisent déjà un effet remarquable, se réjouit Henry, qui affirme avoir observé de gros poissons dans le ruisseau, juste en bas de la côte, ainsi qu’une augmentation de populations de castors dans la crique du lac Buck.

L’isolation de pâturages de la crique a empêché la berge de s’affaisser comme c’était le cas auparavant, soutient-il.

Nous avons aussi remarqué une abondance de gaules de saule et de peuplier qui se régénèrent dans la zone tampon. »

De toute évidence, les projets ALUS des Hughes aident l’environnement : ils contribuent au rétablissement et au maintien des habitats fauniques, à la protection des zones humides, ce qui atténue les inondations, et à la diminution de l’érosion dans la zone riveraine pour améliorer la qualité de l’eau dans les collectivités situées en aval, y compris Edmonton.

En tant qu’agriculteurs et éleveurs, les Hughes sont reconnaissants des autres avantages qu’offrent leurs projets ALUS.

« Le projet d’installation de barrières d’ALUS nous a fourni de plus petits pâturages qui servent à la pâture contrôlée, signale Henry. Nous arrivons à mieux contrôler les déplacements du bétail, ce qui est utile, et nous sommes bien contents d’éviter de récupérer les animaux dans la crique où ils avaient l’habitude de s’aventurer! »

ALUS est fière de compter la famille Hughes parmi ses pionniers en Alberta.

Téléchargez la version PDF de cet article.

Partagez cette page

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Offrir l’environnement en cadeau sous le sapin de Noël

Les pratiques d’intendance de Catie et Gene dans leur ferme d’arbres de Noël font plus que réchauffer le cœur. Elles ont des effets tangibles sur l’environnement et la faune locale.  Peu d’endroits au Canada offrent une atmosphère festive toute l’année, mais la ferme...

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Duane Movald reçoit le prix Dave Reid 2021 d’ALUS

Félicitations à Duane Movald, participant d'ALUS Brazeau et président de son comité consultatif de partenariat, qui a reçu le prix Dave Reid 2021 d'un montant de 10 000 $. Christine Campbell, chef divisionnaire principale, Ouest chez ALUS, remet à Duane le prix Dave...

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

Hope Jensen: Construire un paradis grâce à l’agriculture durable

La ferme champêtre de Hope Jensen, en Alberta, est plus qu’un simple refuge isolé. C’est un engagement envers l’agriculture durable et la protection de la faune. C’est au nord-ouest d’Eckville que Hope se construit depuis 2006 un petit coin de paradis en misant sur...