Wanhong Yang, récipiendaire du Prix de l’Innovation en écosystème 2018

Félicitations à Wanhong Yang, récipiendaire du prix de l’Innovation en écosystème 2018 de la famille Weston.

« Les recherches de M. Yang apportent des perspectives d’analyse précieuses qui manquaient sur les avantages des terres humides pour le bien-être de la société, déclare Mme Camilla Dalglish, directrice de la W. Garfield Weston Foundation. « La fondation de ma famille est ravie de l’honorer en lui remettant le prix de l’Innovation en écosystème 2018 de la famille Weston, qui reconnaît son dévouement pour la conservation des bassins et aux pratiques agricoles du Canada. » (Photo : Splash Photography)

Le prix de l’Innovation en écosystème 2018 de la famille Weston a été remis à Wanhong Yang, Ph. D., professeur au département de géographie de l’Université de Guelph, qui a fait œuvre de pionnier en menant des recherches de pointe sur la modélisation et la quantification des avantages environnementaux des projets de conservation sur le terrain.

ALUS Canada et la W. Garfield Weston Foundation ont remis de prix de l’Innovation lors d’une cérémonie spéciale ranch Y.U. de Tillsonburg, en Ontario, le 6 juin 2018.

« Les recherches de M. Yang apportent des perspectives d’analyse précieuses qui manquaient sur les avantages des terres humides pour le bien-être de la société, déclare Mme Camilla Dalglish, directrice de la W. Garfield Weston Foundation. La fondation de ma famille est ravie de l’honorer en lui remettant un prix qui reconnaît son dévouement pour la conservation des bassins et aux pratiques agricoles du Canada. »

Le prix de l’Innovation en écosystème de la famille Weston récompense les chercheurs ou partenaires d’ALUS Canada pour l’excellence et l’innovation en recherche scientifique, en surveillance ou en vérification des services de gestion des écosystèmes des terres agricoles en exploitation.

Dr. Wanhong Yang, recipient of the 2018 Weston Family Ecosystem Innovation Award, flanked by Mrs. Camilla Dalglish, Director of The W. Garfield Weston Foundation (on left) and Lara Ellis, ALUS Canada’s Director of Strategic Initiatives (on right) (Photo: Splash Photography)

Wanhong Yang, Ph. D., récipiendaire du prix de l’Innovation en écosystème 2018 de la famille Weston, accompagné de Mme Camilla Dalglish, directrice de la W. Garfield Weston Foundation (à gauche) et de Lara Ellis, directrice des initiatives stratégiques d’ALUS Canada (à droite) (Photo: Splash Photography)

M. Yang aura passé plus de 10 ans à mettre au point un outil pour quantifier les avantages environnementaux de diverses pratiques de conservation agricole telles que les terres humides et les zones-tampons riveraines. Cet outil est baptisé le modèle « IMWEBs », acronyme anglais de « modèle intégré d’évaluation des pratiques de gestion bénéfique sur le bassin hydrographique ».

L’une des propriétés uniques du modèle de M. Yang est d’être propre au site, ce qui permet à l’utilisateur de repérer les sites les plus favorables pour les nouvelles activités de restauration ou de conservation, afin d’aider à prendre de meilleures décisions pour la répartition efficace des ressources.

M. Yang s’est joint à l’Université de Guelph en 2001, après avoir remporté le remarquable prix de la thèse doctorale « Ph. D. Dissertation Award » du département de l’Agriculture et de l’Économie du consommateur de l’Université de l’Illinois, à Urbana-Champaign. Depuis, il a reçu de nombreuses bourses pour financer ses recherches sur la modélisation intégrée économique, hydrologique et SIG visant à évaluer l’efficacité financière des programmes de conservation des bassins hydrographiques agricoles.

Il a publié plus de 50 articles évalués par les pairs dans des revues spécialisées sur le sujet, et fait office de conseiller scientifique pour des comités et autres organismes, tels que le comité consultatif sur la modélisation du bassin hydrographique de la rivière Détroit, l’Initiative de gérance agroenvironnementale des Grands Lacs, Agriculture et Agroalimentaire Canada et Environnement et Changement climatique Canada, pour ne nommer que ceux-ci.

0171LOWRES-wanhong speech

« Ce qui me tient le plus à cœur est de contribuer à la réussite d’ALUS en apportant des faits scientifiques et des outils de modélisation innovants susceptibles d’orienter les programmes d’ALUS, » affirme Wanhong Yang, Ph. D., professeur au département de géographie de l’Université de Guelph, qui a fait œuvre de pionnier en menant des recherches de pointe sur la modélisation et la quantification des avantages environnementaux des projets de conservation sur le terrain. (Photo: Splash Photography)

 

Restaurer la biodiversité par la marge

Restaurer la biodiversité par la marge

Les agriculteurs et agricultrices d’ALUS ont les outils et le savoir-faire pour restaurer la biodiversité dans l’intérêt de tous les Canadiens et Canadiennes. C’est le moment d’investir en eux. Il y a près de 15 millions d’hectares de terres agricoles marginales ou...

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Aider les cultivateurs à exercer une saine intendance de l’eau

Une action collaborative menée à l’échelle de la chaîne d’approvisionnement réunit des partenaires dans le cadre d’un projet pilote d’intendance de l’eau au profit du lac WinnipegLes intervenants discutent du projet pilote lors d’une réunion à Winnipeg, le 29 juin. De...