Salle de presse

Réception ALUS à Queen’s Park - ALUS

En mars 2019, ALUS Canada et le député Toby Barrett ont tenu une réception spéciale à Queen’s Park en appui au programme ALUS en Ontario.

Welcome to Queen's Park
Bienvenue à « A Taste of ALUS », une réception spéciale présentant des aliments et des boissons de l’Ontario par les agriculteurs du programme ALUS qui vise à offrir de l’air plus pur, de l’eau plus propre et une plus grande biodiversité au communautés de la province.

La réception spéciale à l’édifice de l’Assemblée législative de Queen’s Park tenue le 19 mars 2019 a rassemblé environ 25 députés de tous les partis, des partisans et des partenaires d’ALUS, des participants au programme et des chefs de file de la communauté.

Les représentants de sept collectivités ALUS de l’Ontario étaient présents à cette réception qui mettait en vedette de délicieux aliments frais de la ferme et des boissons entièrement produits par les agriculteurs ALUS.

ALUS a profité de cette occasion exceptionnelle pour présenter aux représentants élus de l’Ontario comment elle peut aider les communautés de toute la province à respecter leurs cibles environnementales.

Le maître de cérémonie, Bryan Gilvesy, directeur général d’ALUS Canada, a présenté ALUS Canada, une initiative de la famille Weston. Il a décrit comment ce programme national aide les agriculteurs et les grands éleveurs à produire de l’air plus sain et de l’eau plus propre, à accroître la biodiversité et à augmenter les services écosystémiques dans leurs collectivités respectives.

« Nous sommes persuadés que les agriculteurs peuvent être des fournisseurs de solutions importantes pour plusieurs problèmes environnementaux. La clé est entre les mains des agriculteurs et de la population des communautés rurales », a déclaré Bryan Gilvesy.

La forte participation à la réception d’ALUS représente bien la popularité du projet de loi d’initiative parlementaire en soutien à ALUS présenté par Toby Barrett (le député d’Haldimand-Norfolk du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario et adjoint parlementaire au ministre des Richesses naturelles et des Forêts).

MPP Toby Barrett
L’hôte de la soirée, le député Toby Barrett (au centre) a reçu ses invités à une réception qui témoignait bien de la popularité du projet de loi 28 en soutien à ALUS. En effet, il a reçu un appui unanime lors de sa deuxième lecture devant l’Assemblée législative provinciale. « J’ai fait cette proposition pour mieux faire connaître les avantages de l’approche d’ALUS à la population. L’appui des députés de tous les partis m’a profondément touché », a confié Toby Barrett.

Le projet de loi 28 a reçu un appui unanime lors de sa deuxième lecture devant l’Assemblée législative provinciale. [Découvrez-en plus ici (en anglais seulement).]

« J’ai fait cette proposition pour mieux faire connaître les avantages de l’approche d’ALUS à la population, a déclaré Toby Barrett. L’appui des députés de tous les partis m’a profondément touché. »

Au nombre des conférenciers à cet événement, se trouvaient également Mike Schreiner (chef du Parti vert de l’Ontario et député de Guelph), John Fraser (chef par intérim du Parti libéral de l’Ontario et député d’Ottawa-Sud), l’hon. John Yakabuski (ministre des Richesses naturelles et des Forêts et député de Renfrew-Nipissing-Pembroke pour le Parti progressiste-conservateur de l’Ontario) et Paul Miller (député d’Hamilton East-Stoney Creek pour le Nouveau parti démocratique de l’Ontario).

Chef du Parti Vert de l'Ontario

Le chef du Parti vert de l’Ontario, Mike Schreiner (député de Guelph) est un fidèle allié d’ALUS depuis plusieurs années tout comme le député Toby Barrett (à gauche) et de nombreux représentants de tous les partis de l’Ontario.« ALUS Canada est fier de son programme développé dans les collectivités et exécuté par les agriculteurs », a affirmé Bryan Gilvesy. « Chacune des collectivités ALUS est riche et unique. Elles sont toutes en mesure de déterminer leurs propres priorités tout en tirant avantage d’un ensemble de principes ALUS communs et d’un système de soutien centralisé. »

On compte actuellement huit collectivités ALUS dans le sud de l’Ontario qui sont situées entre Cornwall, Windsor et Tobermory. Les représentants de ces collectivités ALUS ont contribué à l’organisation de l’événement « A Taste of ALUS » en plus de gâter les invités en leur servant de généreuses portions de leurs produits alimentaires cultivés en Ontario.

ALUS Canada a chaleureusement salué la présence de quelques-uns de ces partisans principaux, dont Jennifer Canham (directrice de programme, Conservation) de la W. Garfield Weston Foundation, le partenaire financier principal d’ALUS Canada, ainsi que Carolyn Scotchmer (directrice générale, Fondation TD des amis de l’environnement) et Helen McLean (directrice générale, Fondation canadienne Donner). Le programme ALUS reçoit son soutien aussi bien grâce au financement philanthropique que grâce aux subventions gouvernementales, ainsi que grâce à une nouvelle source, soit la commandite d’entreprise par le projet New Acre.

ALUS supporters
Le programme ALUS reçoit son soutien aussi bien grâce au financement philanthropique que grâce aux subventions gouvernementales et aux commandites d’entreprise. ALUS est reconnaissante du soutien qu’elle reçoit en Ontario et dans tout le Canada. De g. à dr. : Bryan Gilvesy (directeur général d’ALUS Canada), Jennifer Canham (directrice de programme, Conservation de la W. Garfield Weston Foundation), Carolyn Scotchmer (directrice générale, Fondation TD des amis de l’environnement) et Alyssa Cousineau (coordonnatrice du programme ALUS Elgin).

Plusieurs partenaires stratégiques importants d’ALUS étaient aussi présents, dont Don Ciparis (membre du conseil de l’Union nationale des fermiers de l’Ontario), Jo-Anne Rzadki (directrice des partenariats d’entreprise et du développement des affaires, Conservation Ontario), Judy Maxwell (directrice générale de l’Office de protection de la nature de la région de Long Point), le Dr Andrew MacDougall et ses étudiants (laboratoire d’écologie MacDougall, Département de biologie intégrative, Université de Guelph), Emma Horrigan (coordinatrice, Science de la conservation, Ontario Nature) et Mike Collins-Williams (directeur des politiques, Ontario Home Builders Association).

L’événement de Queen’s Park a rassemblé plusieurs intervenants de divers horizons. C’est une autre preuve qu’ALUS se distingue véritablement par la force de ses partenariats. Fondamentalement, le programme ALUS sert de moteur à la synergie entre les agriculteurs, les communautés et l’environnement tout en générant une multitude d’avantages pour toutes ses parties prenantes.

ALUS team in Ontario
Le programme ALUS de l’Ontario était largement représenté à Queen’s Park. De g. à dr. : Doug McGee (président du comité consultatif du partenariat d’ALUS Lambton), Lynn Bishop (ALUS Canada), Bryan Gilvesy (ALUS Canada), Katherine Balpataky (ALUS Canada), Simon DeBoer (président du comité consultatif du partenariat d’ALUS Grey Bruce), Joe Csoff (président du comité consultatif du partenariat d’ALUS Norfolk), Lara Ellis (ALUS Canada), Casey Whitelock (ALUS Canada), Henry Bakker (coordinateur d’ALUS Peterborough), Michelle Primus (ALUS Canada), Jake Lozon (employé d’ALUS Lambton), Cory VanGronigan (participant au programme d’ALUS Norfolk). Les représentants d’ALUS Elgin, d’ALUS Middlesex et d’ALUS Chatham-Kent étaient aussi présents (ne sont pas sur la photo).

La formule a fait ses preuves. Près de 400 agriculteurs de l’Ontario participent au programme ALUS et, dans le cadre de ses projets, transforment plus de 3 100 acres de terres marginales en zones humides, en prairies ou en boisés.

Grâce à tous ces projets ALUS, d’importants services écosystémiques qui profitent directement aux communautés rurales de toute la province sont produits. En effet, les projets ALUS en Ontario permettent, entre autres, de fixer le carbone dans le sol pour purifier l’air, de réduire le phosphore pour assainir l’eau des lacs et des rivières, d’agrandir les habitats fauniques et d’accroître la biodiversité dans nos communautés.

« Très rapidement, l’effet d’ALUS sur l’environnement prend de l’ampleur. Avec un soutien aussi étendu, il continuera de s’amplifier », affirme Bryan Gilvesy. « En Ontario et partout au pays, les agriculteurs et les grand éleveurs ayant adhéré au programme ALUS contribuent à l’amélioration de l’environnement pour les Canadiens. »

Cliquez ici pour visionner plus de photos (album photo de notre page Facebook).

Apprenez-en plus sur le programme ALUS en Ontario en téléchargeant ce document PDF : Backgrounder-ALUS in Ontario-March 2019 (en anglais seulement).

Ontario backgrounder
Mettre ALUS sur la carte en Ontario : On compte actuellement huit collectivités ALUS en Ontario qui sont situées entre Cornwall, Windsor et Tobermory.

 

Rester en contact