Salle de presse

En Manitoba, ALUS Canada et GROW accroissent le financement pour la conservation - ALUS Canada

ALUS et GROW
ALUS Canada et le Programme d’intendance agricole des bassins hydrographiques (connu sous l’acronyme GROW – GRowing Outcomes for Watersheds) du gouvernement du Manitoba accroissent le financement pour la conservation dans la province. De droite à gauche : Mme Lara Ellis (vice-présidente, Politiques et Partenariats, ALUS Canada), M. Tim Sopuck (directeur général de la Société protectrice du patrimoine écologique du Manitoba), M. Ralph Eichler (ministre de l’Agriculture), premier ministre Brian Pallister, Mme Rochelle Squires (ministre du Développement durable), M. Bob Lagassé (député de Dawson Trail) et M. Josh Guenter (député de Borderland).

COMMUNIQUÉ DE PRESSE   |   POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Glenlea, Manitoba, 22 octobre 2019 – ALUS Canada et le Programme d’intendance agricole des bassins hydrographiques (connu sous l’acronyme GROW – GRowing Outcomes for Watersheds) du gouvernement du Manitoba accroissent le financement pour la conservation dans la province.

En octobre, des représentants d’ALUS Canada se sont joints au premier ministre Brian Pallister à la Faculté d’agriculture et de sciences alimentaires de l’Université du Manitoba pour faire l’annonce d’un nouveau financement important accordé à la conservation.

Le gouvernement du Manitoba a présenté son Programme d’intendance agricole des bassins hydrographiques (connu sous l’acronyme GROW – GRowing Outcomes for Watersheds) qui viendra en aide aux projets environnementaux sur les terres agricoles de la province. De son côté, ALUS Canada a annoncé également un nouvel engagement financier de 300 000 $ visant à accroître les efforts collaboratifs d’ALUS au Manitoba.

« Nous félicitons le premier ministre pour cet engagement important en matière de conservation, » a déclaré Mme Lara Ellis, vice-présidente, Politiques et Partenariats, ALUS Canada.

« Il est vraiment temps d’investir dans les projets d’infrastructure naturelle qui contribueront à réduire les inondations et à diminuer les autres effets des changements climatiques. Nous nous réjouissons donc que le gouvernement du Manitoba lance son programme GROW et investisse de façon importante en conservation cette année, en créant les Fonds pour la conservation et GROW. »

De son côté, ALUS Canada s’engage à continuer à soutenir le travail d’intendance environnementale des agriculteurs et des éleveurs du Manitoba en leur attribuant 300 000 $ pour les deux prochains exercices fiscaux.

ALUS collaborera aussi avec le programme GROW pour en élargir la portée et produire plus de résultats qui seront aussi bénéfiques à l’environnement qu’aux communautés.

ALUS Canada offrira son soutien à ces projets au Manitoba, notamment grâce à son nouveau programme de commandite d’entreprise, le projet New AcreMD et grâce à ses partenaires philanthropiques, dont le principal, la fondation W. Garfield Weston.

« ALUS Canada est plus déterminé que jamais à aller chercher des ressources auprès des investisseurs, du secteur des affaires et de ses partenaires philanthropiques afin d’obtenir des résultats environnementaux positifs pour toute la population manitobaine, » a ajouté Mme Ellis.

Lara Ellis
« ALUS Canada est plus déterminé que jamais à aller chercher des ressources auprès des investisseurs, du secteur des affaires et de ses partenaires philanthropiques afin d’obtenir des résultats environnementaux positifs pour toute la population manitobaine, » a ajouté Mme Ellis, vice-présidente, Politiques et Partenariats, ALUS Canada.

Comme l’intégration est l’un de ses principes de base, ALUS Canada rassemble plusieurs sources d’investissement, qui travaillent toutes au soutien des communautés rurales et à repousser quelques-uns des plus importants défis de notre époque.

Par exemple, le programme ALUS Little Saskatchewan River est un partenariat entre ALUS Canada et le district de conservation Little Saskatchewan River (LSRCD) dans lequel 21 agriculteurs et éleveurs ont déjà inscrit près de 2 000 acres dans le programme ALUS.

« Depuis les quatre dernières années, ALUS est un véritable moteur pour le district de conservation, » a affirmé Mme Colleen Cuvelier, directrice du LSRCD.

« Il a encouragé les agriculteurs et les éleveurs à entretenir et à restaurer les zones naturelles qui purifient l’air et l’eau et créent plus d’habitats fauniques. Il aide aussi à nos collectivités à s’adapter aux changements climatiques et à réduire les inondations. Ainsi, ALUS Canada nous a permis de passer à un échelon supérieur et à augmenter notre portée auprès de gens que nous n’aurions jamais pu rencontrer autrement. »

Plus tôt cette année, ALUS Canada a commencé à investir dans le district de conservation Seine Rat River. La directrice, Mme Jodi Goerzen, dirigera les programmes visant à traiter les enjeux environnementaux locaux importants du sud-est du Manitoba. Il s’agit d’un exemple parfait de la façon dont les fonds d’ALUS et de GROW peuvent être utilisés ensemble pour soutenir les projets sur le terrain qui améliore les zones humides, les plaines d’inondations et d’autres zones de rétention d’eau.

« À ALUS Canada, nous regardons avec fierté les progrès déjà accomplis au Manitoba et nous sommes très heureux de continuer à travailler avec le gouvernement du Manitoba et nos partenaires de la conservation, dont la Société protectrice du patrimoine écologique du Manitoba et l’Association des districts de conservation du Manitoba pour accroître nos efforts collaboratifs au bénéfice des collectivités du Manitoba, » a conclu Mme Ellis.

ALUS en Manitoba
ALUS Canada a annoncé un nouvel engagement financier de 300 000 $ pour soutenir les projets environnementaux sur les terres agricoles du Manitoba, en accroissant ses efforts collaboratifs avec le programme GROW du gouvernement provincial, les Fonds pour la conservation, la Société protectrice du patrimoine écologique du Manitoba et les districts de conservation.

À PROPOS D’ALUS CANADA
ALUS Canada, une initiative de la famille Weston, est un programme national qui aide les agriculteurs et les grands éleveurs à produire de l’air plus sain et de l’eau plus propre, à accroître la biodiversité et à augmenter les services écosystémiques dans leurs collectivités respectives. ALUS Canada a versé près de 8,1 millions de dollars en financement aux collectivités ALUS partout au Canada, un investissement multiplié par les agriculteurs, les grands éleveurs et les collectivités sur le terrain. En conséquence, il existe à l’heure actuelle près de 24 000 acres inscrits au programme ALUS, et ce, grâce aux 750 participants de 25 collectivités réparties dans six provinces, et le programme connaît une expansion rapide. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Web : ALUS.ca.

Pour obtenir plus de renseignements sur le programme ALUS Seine Rat River, consultez : https://alus.ca/alus_community/alus-seine-rat-river/.

Pour obtenir plus de renseignements sur le programme ALUS Seine Rat River, consultez : https://alus.ca/alus_community/alus-little-saskatchewan-river/

PERSONNES-RESSOURCES : Pour les entrevues et les photos, ainsi que pour obtenir davantage de renseignements : Bridget Wayland, directrice des communications, ALUS Canada – Cell. : 514 770-3001 [email protected]

DEMEUREZ À L’AFFÛT d’@ALUSCanada sur Twitter Instagram Facebook YouTube

ALUS Little Saskatchewan River
Le programme ALUS Little Saskatchewan River est un partenariat de longue date entre ALUS Canada et le district de conservation Little Saskatchewan River (LSRCD) dans lequel 21 agriculteurs et éleveurs ont inscrit près de 2 000 acres dans le programme ALUS. Photographiées ici : Mme Colleen Cuvelier, directrice du LSRCD et coordinatrice du programme ALUS Little Saskatchewan River et Mme Paige Englot (à droite), directrice de la division des Prairies d’ALUS Canada sur le site d’un projet au Manitoba.

This post is also available in: English (Anglais)

Rester en contact